[Confidences] Doumbouya accepte la médiation de la Cedeao, mais dit non à Chambas 

Print Friendly, PDF & Email

Accra le 2 juillet 2022, le voile commence à se lever sur la rencontre entre le président ghanéen Nana Akufo-Addo et Dr Morissanda Kouyaté, émissaire du président guinéen de Transition.

Après près de 2 heures dans la salle d’attente du président ghanéen, le ministre des Affaires étrangères a eu l’occasion de lui remettre la lettre du président Mamadi Doumbouya.

Selon une source proche de la présidence ghanéenne,  le président Mamadi Doumbouya aurait accepté finalement le principe d’une médiation de la Cedeao, mais rejette toujours le choix de Mohamed Ibn Chambas.

Dans la lettre, le président guinéen explique tout le processus de dialogue avec les forces vives de la nation et entend désormais s’engager dans un  véritable processus de dialogue.

En réponse, le président ghanéen a dit prendre acte de la lettre et avisera ses homologues de la Cedeao, selon toujours notre source.

Le président Mamadi Doumbouya semble comprendre donc qu’il faudra tout faire pour éviter les sanctions contre la Guinée. Surtout ne pas se mettre à dos la communauté internationale.

Bangaly Steve Touré depuis l’hôtel Kempeski d’Accra

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.