Conflit domanial à Siguiri : le préfet échoue à réconcilier Sackodou Sèla et Bouré Didi

Print Friendly, PDF & Email

C’est au tour d’une mine d’or que les deux localités se sont affrontées ce mercredi 29 avril 2020. Il s’agit du district de Didi qui relève de la sous-préfecture de Kintinian et le district de Sèlah dans la sous-préfecture de Maléah. Cet affrontement a causé plusieurs dégâts matériels et des blessés graves.

« Nous affirmons que les deux districts effectivement se sont affrontés chaudement, la cause c’est autour d’une mine d’or qu’ils réclament tous propriétaires de la mine d’or en exploitation, les dégâts ont été matériellement causés. Le colonel Moussa Condé préfet de Siguiri après avoir appelé les deux villages, il a tenté de les réconcilier, mais il a échoué cette tentative » nous a-t-on expliqué.

Au sortir de la salle de réunion, nous sommes allés rencontrer les deux camps pour s’enquérir de leurs points de vue après la rencontre.

Un responsable local de l’un des deux districts ayant préféré garder l’anonymat dit ceci : « Il faut que l’administration centrale essaie d’examiner le cas du préfet de Siguiri en fonction actuellement, sinon nous risquerions de plonger au pire. Imaginez-vous comment un préfet peut nier un document que nous lui avons fait preuve et qui a été accepté par ses prédécesseurs. A partir du moment où on nous dit que, l’administration est une continuité » déplore-t-il.

Il faut le rappeler que ce conflit domanial entre ces deux localités date de 1989 et pendant la réunion au bloc administratif, les journalistes n’ont pas accès à la salle. Une rencontre qui, d’ailleurs a occasionné une autre tension.
Aux dernières nouvelles, 25 millions de francs guinéens auraient été perçus dans le bureau du chef protocole du préfet de la part de l’un des districts en conflit.

Affaire à suivre…

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.