Connect with us

A la Une

Congrès de l’USTG : ‘’il y a eu des amis, des coquins et des copains qui se sont retrouvés à Mamou pour une villégiature’’ (Abdoulaye Sow)

Le congrès tant attendu de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) a ouvert ses portes ce lundi 19 novembre dans la salle des congrès du palais du peuple à Conakry. Au terme de trois jours de travaux intenses, de nouvelles personnes seront désignées pour conduire la destinée de cette structure de défense des travailleurs de Guinée.

Cela intervient après un autre congrès tenu à Mamou par des responsables syndicaux qui se réclament à la tête de ce mouvement syndical. Au sortir de la rencontre, le secrétaire général de la fédération syndicale autonome des Banques et Assurances de Guinée (FESABAG), Abdoulaye Sow a nié l’existence de ce mouvement et les a qualifié de « dissidents ».

« Je ne suis pas au courant d’un congrès tenu à Mamou. Tout ce que je sais, ce qu’il y a eu des amis, des coquins et des copains qui se sont retrouvés à Mamou pour une villégiature. Mais voici le congrès de l’USTG qui sera reconnu par l’international. Des personnes qui sont exclues de l’USTG, des personnes qui sont dissidentes, nous sommes 26 membres de l’USTG, c’est un petit groupuscule de 11 personnes qui disent nous allons faire ceci alors qu’elles n’existent pas. Comment l’inexistant peut porter plainte contre les personnes qui existent ? Ils sont en train de passer leur temps dans les radios et les télévisions pour raconter des histoires. Personne ne peut porter plainte contre nous, nous sommes des hommes et des femmes responsables », a-t-il indiqué.

Poursuivant, le premier responsable de la Fédération Syndicale autonome des Banques et Assurances de Guinée (FESABAG) a soutenu que le dialogue, les négociations seront les points primés par la nouvelle équipe qui sera élue par l’ensemble des représentants des structures syndicales.

« Nous sommes un syndicat de dialogue, un dialogue responsable et  constructif, le gouvernement n’est pas ennemi à l’USTG, le patronat n’est pas ennemi à l’USTG, nous pouvons avoir des visions différentes mais on finira  toujours par aplanir l’ensemble des problèmes autour de la table. Nous allons être un syndicat responsable sur des revendications objectives et qui puissent être satisfaites dans l’intérêt supérieur de tous les travailleurs guinéens », a-t-il ajouté.

Plus de 150 congressistes et une dizaine de fédérations sont présents à Conakry pour trois jours d’échanges et de renforcement des relations syndicales à travers l’USTG.

Mohamed Cissé

+224 623-33-83-57

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter