Congrès électif de la ligue de football amateur : ‘’je fais modestement ma campagne’’ (Thierno Abdoulaye Bah, président sortant)

Print Friendly, PDF & Email

Le Congrès électif de la ligue guinéenne de football amateur est prévu pour le 23 février 2021 à Conakry, Le président sortant, Thierno Abdoulaye Bah, affûte déjà ses armes pour avoir les faveurs des membres statutaires pour un autre  mandat de 4 ans à la tête de cette instance. Il s’est prêté aux questions de notre reporter. 

Mediaguinee : Nous sommes à quelques jours du congrès électif de la ligue guinéenne de football amateur. Que dites-vous de la démarche de votre adversaire qui multiplie des rencontres sur le terrain ? 

Thierno Abdoulaye Bah : Ça ce n’est pas une élection  présidentielle, ni communale et ni  législative. C’est une élection au sein d’une entité bien définie. Donc, les membres statutaires sont au nombre de 65 : 20 à Conakry et les autres sont  à l’intérieur du pays. Donc, je suis en train de faire modestement ma campagne, sans bruit et avec efficacité. 

Mediaguinee : Une fois réélu à la tête de cette ligue, quelles seront vos ambitions pour cette nouvelle mandature ?

Thierno Abdoulaye Bah: Nous n’avons pas hérité de  cette ligue, nous sommes les premiers à occuper ces fonctions, parce qu’elle a été créée en 2017. Et nous avons été élus  à la même année. Tout ce qui a été fait jusqu’à maintenant, c’est sur nos initiatives. Au jour d’aujourd’hui, nous  avons à trois niveaux les clubs de division nationale. Il y a la Nationale 1et 2 et la division d’honneur. Il n’y avait qu’un seul palier de 65 clubs sur toute l’étendue du territoire national. C’est nous qui avons initié tout ce qui se passe aujourd’hui au niveau de cette ligue guinéenne de football amateur.  Ce que nous allons essayer  d’avoir pour ce nouveau mandat, si  nous sommes réélus, c’est voir comment avoir un sponsor, pour avoir plus d’argent et voir comment compétir plus. Ces compétions qui se tenaient en trois à quatre jours, il y a quatre ans, où des équipes ne jouaient qu’un seul match pour toute la saison, c’est des choses qui sont révolues. Aujourd’hui, nous  sommes  sur plus de 150 matches au niveau de cette division. Tous ces clubs attendent des subventions pour jouer. Et cela n’est pas facile. Nous essayerons donc de nous battre pour avoir plus d’argent pour qu’il y ait plus de compétitions.

Mediaguinee : Votre message à l’endroit des membres statutaires ?

Thierno Abdoulaye Bah: Le seul message à l’endroit des membres statutaires, c’est de faire le bon choix. Il faut choisir les gens en fonction de leurs capacités, en fonction de leurs apports. Il faut choisir des gens qui s’investissent dans ce football. Il ne s’agit pas de  prendre des gens qui portent le nom du club, qui ont un club, mais pratiquement qui n’ont pas d’équipe, qui attendent  la veille d’une compétition  pour  aller  prendre  des équipes informelles pour venir jouer au compte de leur club, alors que cette même subvention qu’ils reçoivent, ils la gardent, ils ne la mettent même pas à la disposition de ces clubs informels qui veulent jouer. Ce que je vais demander aux membres statutaires, c’est de faire beaucoup attention, d’essayer de servir le football  au lieu de s’en servir.

Mediaguinee : Votre mot de la fin ? 

Thierno Abdoulaye Bah : Pour ce nouveau mandat, si nous sommes réélus, qu’il y ait plus de compétitions et plus d’engouement au niveau de cette division.

Réalisée par Mamadou Kalidou Diallo

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.