Congrès électif de la Ligue de football amateur : les ambitions et promesses du candidat Aboubacar Kamissoko

Print Friendly, PDF & Email

 Aboubacar Kamissoko, affectueusement appelé ‘’Bouba’’, diplômé en droit public de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry (1988-2002) est un passionné et connaisseur du football. Il est fondateur du club de football ‘’As Mobilière’’ puis de ‘’Super Etoile de Coleah’’. Aujourd’hui directeur général de Vision Foot Management et membre de la commission juridique de la Féguifoot, il est candidat à la présidence de la Ligue de football amateur. Il a bien voulu se confier à notre rédaction.

Mediaguinee: Qu’est-ce qui vous a  poussé à vous présenter comme candidat à la présidence de la Ligue de football amateur ?

Aboubacar Kamissoko : C’est compte tenu de la mauvaise gestion de la Ligue de football amateur, de toutes les insuffisances qu’on a observées pendant les quatre ans, de la façon dont nos compétitions  sont gérées. Des compétitions qui ne répondent pas aux normes, parce que ça se résume à une seule personne, à savoir le président de la Fédération guinéenne de football. S’il ne met pas la main à la poche, notre championnat ne démarre pas. On ne veut pas une ligue de football amateur statique, un comité statique. On veut un comité qui se bouge et qui fait bouger les lignes. Le constat est parti de là. C’est ma motivation d’être candidat à la présidence de la ligue de football amateur.

Mediaguinee : Une fois élu, quelle sera votre priorité à la tête de cette ligue ?

Aboubacar Kamissoko : De toutes les façons, je vais d’abord rehausser la subvention des clubs de division nationale, également chercher des partenaires financiers, des partenaires techniques pour la formation de nos cadres qui gèrent le football à la base. Nous allons organiser d’autres compétitions. On ne va pas se limiter seulement au championnat. On va créer  et  ressusciter d’autres compétitions, à savoir la coupe Rusal, la compétition des jeunes, la division d’honneur à la base, parce que ça requiert la compétence du comité exécutif de la ligue de football amateur. Nous allons créer également la coupe de la ligue. Et tout cela va demander le concours des partenaires techniques et financiers pour répondre à toutes ces attentes des clubs. À date, on a noué un partenariat avec la société ‘’Lanala Assurances’’, qui est prête à nous accompagner, une fois à la tête de cette ligue de football amateur.

Mediaguinee : Quelles sont vos relations aujourd’hui avec les membres statutaires ?

Aboubacar Kamissoko : Elles sont au beau fixe. Nous avons réussi à faire notre campagne un peu partout à travers le pays. Nous avons vendu notre projet sportif  aux membres statutaires  une fois à la tête de cette ligue de football amateur. D’ailleurs, c’est ce qui a suscité un grand engouement, un intérêt particulier et un attachement à notre cause et à la cause des clubs. Je  connais très bien les problèmes qui assaillent notre environnement. Donc, nous  allons essayer de relever le défi.

Mediaguinee : Qu’est-ce qui n’a pas été dit dans cet entretien ?

Aboubacar Kamissoko : Tout simplement pour dire que notre candidature à été validée par le comité exécutif de la ligue de football amateur. Mais vu l’engouement que suscite cette candidature, le président sortant a mis sa machine en branle. Cette machine, c’est la corruption, c’est l’intimidation. Et ce qui m’offusque à plus d’un titre, et qu’on n’a jamais connu dans l’histoire de la ligue de football amateur, c’est le changement des vrais acteurs de football qui doivent venir à l’élection.  Pourquoi faire des manipulations en venant intimider les électeurs ? Et celui qui est nommé directeur de campagne n’est pas de la ligue de football amateur, mais de la ligue pro ( Ibrahima Sory Nimagan alias Bleu bleu). Ça c’est une ingérence. Autre ingérence : la présence de tout le comité exécutif de la Fédération guinéenne de football, qui est venu tenir des discours vis-à-vis des clubs de division nationale. À date, nous avons alerté la Feguifoot et la commission d’éthique. Nous allons écrire à la Fédération guinéenne de football avec ampliation pour la CAF et la FIFA, pour bannir toutes formes de corruption dans le milieu du football guinéen.

Médiaguinee : Votre mot de la fin

Aboubacar Kamissoko: Je demande à tous les électeurs d’être sereins, que c’est possible. Nous pouvons relever le défi ensemble. Et  c’est pourquoi je dis ‘’Ensemble, innovons. Et nous pouvons innover ensemble’’.

Mamadou Kalidou Diallo

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.