Contradictions entre Sylla et Kouyaté, Cellou débarqué de l’avion, l’entrepreneuriat féminin, à la Une des journaux

Au cours de cette semaine qui s’achève, les hebdomadaires Le Lynx, La Lance, L’observateur et le Quotidien national Horoya se sont intéressés à plusieurs sujets dont les contradictions entre Sylla et Kouyaté autour du choix du PM en 2007, le débarquement du président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo à l’aéroport, l’entreprenariat féminin et pourquoi le Conseil des Ministres du jeudi a été annulé ?

Dans sa parution du 24 mars 2021, le Quotidien national Horoya s’est intéressé à l’entreprenariat féminin en mettant à sa Une : « Entreprenariat féminin. Le président Alpha Condé invite les femmes à se battre ». Sur la question, ce quotidien national précise que « le président de la République, Pr Alpha Condé a lancé à l’hôtel Noom, les travaux du business meeting sur le programme d’appui à l’entreprenariat féminin et à l’autonomisation des femmes (PEFAF). La rencontre était organisée par le Ministère des Droits et de l’Autonomisation des femmes avec l’appui du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement). Elle était axée sur la présentation des résultats de la phase pilote du programme d’appui à l’entreprenariat féminin et à l’autonomisation des femmes. Ledit programme concerne 6 groupements féminins, 3 centres d’autonomisation des femmes des préfectures de Boké, Kankan et Kindia. Les bénéficiaires de ce programme ont été formées et accompagnées en techniques de transformation agroalimentaire des produits locaux et de gestion économique et financière. Toute chose qui a abouti à la création d’une chaine de valeur au profit de ces femmes (…) A cette occasion, le président Alpha Condé a mis l’accent sur le rôle des femmes dans le processus de réconciliation que le pays a besoin pour une Guinée unie et prospère. Il a par ailleurs invité les femmes à se battre pour avoir des places. »

 Le journal Satirique Le Lynx a, dans sa parution 22 mars barré à sa Une : « Aéro-hangar de Gbessia : Le prési de l’UFDG débarqué d’un coucou d’Air Côte d’Ivoire. Immoral et éllégal ! » Sur la question, notre confrère révèle que « le virus des blocages n’a pas fini d’infecter les opposants d’Alpha Grimpeur à l’aéro-hangar de Cona-cris Gbessia. La Petite Cellule Dalein Diallo, comme au décès de son ami Soumaila Cissé du Mali, a été empêché de sortir de Cona-cris le 16 mars, alors qu’il s’apprêtait à rallier Abidjan pour participer aux obsèques de Hamed Bakayoko, le Premier ministre ivoirien, décédé  le 10 mars en Allemagne. Cette fois-ci, la boss de l’Union des forces démocratiques de Guinée, UFDG, a accédé à l’aéro-hangar, fait les formalités de voyage (il était l’avant dernier passager à monter à bord du coucou Air ivoire) et s’était même installé en classe Business. Et paf, on le débarque. Cette fois-ci, son passeport a été confisqué. L’opposant a obtempéré pour ne pas « retarder les autres passagers. Les condoléances de l’internationale libérale au RHDP et au Président ADO peuvent attendre. C’est un ordre. Celui de la police de l’air et des frontières guinéennes s’impose à celui de l’internationale libérale dont il en est l’un des en haut de en haut… »

Quant à l’hebdomadaire d’informations générales La Lance, il a dans sa parution du 24 mars 2021 intéresséaux contradictions entre Sylla et Kouyaté en mettant à sa Une : Contradictions entre Sylla et Kouyaté autour du choix du PM en 2007. Cherchez le menteur ! » Sur la question, le journal révèle que « l’opposant Lansana Kouyaté, ancien Premier ministre, a déclaré sur FIM FM que sa nomination à la Primature en 2007 n’est pas le résultat des démarches de Mamadou Sylla, l’actuel chef de file de l’opposition la plus maigre d’Afrique. L’homme d’affaires et proche collaborateur du Président Lansana Conté, a réitéré le 22 mars sur les ‘’GG’’ que c’est bel et bien grâce à ses bons offices que Lansana Kouyaté avait été nommé à la Primature. »

Quant à l’hebdomadaire d’informations générales L’Observateur, il a dans sa parution du 22 mars 2021 titré à sa Une : « Gouverner autrement. Pourquoi le conseil des Ministres du jeudi a été annulé ? » Pour ce hebdomadaire, « le traditionnel conseil des ministres du jeudi 18 mars ne s’est pas tenu. Il a été annulé à la dernière minute par le Chef de l’Etat Alpha Condé. En cause, l’absence du Premier ministre Kassory Fofana, à l’entame de cette réunion du gouvernement. C’est du moins ce qu’a appris Mosaiqueguinee.com auprès de sources de haut niveau. Des proches du PM contactés par notre média soutiennent que cette absence, à l’heure du conseil s’expliquerait par le fait que ce dernier avait plutôt intégré le report. Cette situation qui parait banale pour certains, serait pourtant symptomatique d’un malaise diffus, dans les relations entre l’actuel PM et le président de la République. Ce dernier, qui, au nom de son ‘’Gouverner autrement’’, s’est accaparé de toutes les prérogatives de son Premier ministre. Reste à savoir si le patron du palais de Colombe, est-il sur le point de jeter l’éponge ! Alors que les spéculations vont bon train… »

A la semaine prochaine !  

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.