Contre les tueries : les femmes de l’opposition annoncent une manifestation le mardi

Print Friendly, PDF & Email

Les femmes de l’opposition vont descendre dans la rue mardi, 19 novembre prochain pour protester contre les tueries enregistrées lors des dernières manifestations du front national pour la défense de la constitution.

L’annonce a été faite ce samedi 16 novembre par la présidente par intérim du comité national des femmes de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Selon Hadja Maïmouna Diallo, cette marche qui se tiendra de Bambéto au rond-point de Belle-vue est déjà autorisée par les autorités.

“On ne peut pas rester les bras croisés parce que notre objectif, c’est qu’on arrête de tuer nos enfants… comme on avait prévu de continuer à marcher jusqu’à ce que nous soyons entendus. Nous allons continuer nos manifestations parce que c’est un droit constitutionnel. On a tapé à toutes les portes en Guinée, nos responsables refusent obstinément d’arrêter. Nous avons donc programmé une marche le mardi prochain. Nous avons déjà écrit aux communes traversées et on a reçu les réponses. Donc cette marche est autorisée et l’itinéraire va être de Bambéto à Belle-vue”, a-telle annoncé lors de l’assemblée générale de l’UFDG.

Thierno Sadou Diallo 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.