Connect with us

Societé

Contrôle du territoire : 33 agents des forces de défense et de sécurité outillés en surveillance des frontières

33 officiers et sous-officiers de la police, de la gendarmerie et de la douane ont reçu ce vendredi 17 mai, leurs diplômes après une formation en surveillance des frontières et contrôle du territoire. Cette formation qui s’est déroulée à l’école nationale de gendarmerie de Sonfonia a été assurée par la Guardia Civil du Royaume d’Espagne, dans le cadre du projet Blue-Sahel.

La cérémonie de remise de diplômes s’est tenue également à l’école nationale de gendarmerie de Sonfonia, en présence du haut commandant de la gendarmerie nationale qui s’est exprimé sur le bien-fondé de cette formation.

« C’est un programme régional piloté par le Royaume d’Espagne qui vise à lutter contre le trafic de tous genres et la traite des êtres humains dans le Sahel occidental. Blue Sahel est l’un des plus importants projets au cours des dix dernières années en Afrique. De ce fait, la Guinée s’inscrit en rapport avec ses voisins, dans la dynamique de relever le niveau de la sécurité à l’intérieur de son territoire et le long de ses frontalières. Dans cette optique, les relations entre les pays du Blue Sahel contribuera à appuyer les efforts de renforcement de sécurité dans l’espace CEDEAO. Si le précédent stage avait pour objet, la gestion et le contrôle de l’immigration illégale et de la criminalité transfrontalière, cette deuxième phase vise essentiellement à outiller les forces de sécurité de méthodes et techniques de surveillance des frontières, le contrôle du territoire mais aussi de la lutte contre le terrorisme », a précisé le Général de corps d’armée Ibrahima Baldé, haut commandant de la gendarmerie nationale.

Les bénéficiaires de cette formation qui a duré trois semaines, ont par la voix de leur porte-parole, assuré de pouvoir restituer les connaissances qu’ils ont acquises à leurs unités respectives.

« Au cours de cette formation, nous avons acquis beaucoup de connaissances nous permettant une fois dans nos unités respectives, de pouvoir restituer fidèlement aux autres collègues qui n’ont pas bénéficié de cette formation afin d’être au même niveau. Au nom de l’ensemble des stagiaires, nous remercions nos formateurs en réitérant solennellement devant nos autorités, que nous appliquerons à la lettre, ce que nous avons appris durant ces trois semaines d’exercice », a dit lieutenant Mariame Kébé, porte-parole des stagiaires.

A signaler que cette cérémonie de remise de diplômes a connu la présence de l’ambassadeur du Royaume d’Espagne en Guinée mais aussi d’un représentant de l’union européenne.

Thierno Sadou Diallo 

+224 626 65 65 39

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook