Coopération : Lansana Diawara décroche plusieurs conventions avec la ‘’Maison des associations de la France’’

Print Friendly, PDF & Email

C’est aux environs de 19 heures hier vendredi que l’avion transportant le directeur exécutif de la Maison des associations et ONG de Guinée a atterri sur le tarmac de l’aéroport de Conakry. Dès sa descente d’avion, Lansana Diawara nous a livré l’objectif de ses deux semaines de séjour dans les villes d’Amiens et Marseille en France.

Lansana Diawara, à sa son arrivée hier à Conakry

« Nous avons effectué une visite en France dans le cadre du partenariat. Nous sommes allés le 06 décembre pour développer des partenariats sur le plan international. Nous avons été sollicités par plusieurs organisations non seulement sur le plan français mais aussi de façon européenne. Alors cette fois-ci, la première convention que nous avons eu à signer, c’est avec le réseau national des ‘’maisons des associations de la France’’. Alors celle-là, c’est la structure faitière même des ‘’maisons des associations de la France’’. Donc, la signature s’est passée à Amiens. Et elle ne s’est pas passée sous silence puis que l’ensemble des différents représentants des associations ou encore maison des associations se sont retrouvés à Amiens (France), ça été une cérémonie officielle », explique-t-il.

Selon M. Diawara, cette convention définit assez d’atouts pour les associations et les ONG qui sont membres de la maison des associations et ONG de Guinée.

« Entre autres, ils pourront bénéficier des stages de formation parce que le plus souvent, les associations et les ONG en Guinée ne sont pas compétitives sur le plan international. En plus faciliter l’accès au financement puisque même si vous avez des idées, si vous n’avez pas la possibilité d’avoir le financement, il va être très difficile que vous exécutez votre plan d’action. En tout, nous avons signé trois grandes conventions de partenariat qui vont durer pendant cinq ans. Pendant cinq ans, les associations et les ONG en Guinée auront l’opportunité de suivre des stages et de participer à des forums à travers le monde. Aucune organisation ne peut bénéficier des avantages de la maison des associations et ONG de Guinée si vous n’êtes pas membres. Parce que, nous avons un droit de redevabilité d’abord vis-à-vis des membres de la maison des associations », a fait savoir le directeur exécutif de la maison des associations et ONG de Guinée.

Après la signature de ce partenariat, les associations et ONG de deux pays seront évalués à chaque 6 mois. « Il y a des réunions qui sont prévues dans le cadre de ce partenariat soit en France ou en Guinée à chaque 6 mois pour évaluer l’impact de l’accord sur le terrain non seulement pour nos amis français mais aussi pour la partie guinéenne. C’est une première qu’une organisation de la société civile signe une convention de partenariat de telle envergure sur le plan international puis qu’à partir du mois de mars, il y a une autre signature qui est prévue au Canada et en Allemagne », a fait remarquer M. Diawara.

A ce jour, la Maison des associations et ONG de Guinée regroupe plus de 250 ONG et associations qui ont signé la charte.

Yaya Dramé

628 38 05 76

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.