Coopération : le Japon s’engage à construire le siège de l’institut national de santé publique

Print Friendly, PDF & Email

Grâce à l’assistance du Japon, l’institut national de santé publique aura bientôt un siège flambant neuf dans la préfecture de Coyah. La cérémonie de signature de l’échange de notes de ce projet de construction s’est déroulée ce mardi, 11 mai 2021 dans les locaux du département en charge de la Coopération internationale et de l’intégration africaine, en présence du diplomate japonais et des autorités guinéennes concernées.

Pour un coût total de deux milliards deux cent vingt-sept millions (2. 227. 000. 000) de Yens soit deux cent deux milliards cinq cent millions (202. 500.000) de GNF la construction de siège permettra de résoudre certains problèmes auxquels ce service étatique est confronté.

Pour l’ambassadeur du Japon en Guinée, ce projet s’inscrit dans le pilier de renforcement de la sécurité humaine de base de la coopération entre son pays et la Guinée. Il concourt également selon lui, à l’objectif de couverture sanitaire universelle qui a été développé lors de la 7ème conférence de Tokyo sur le développement de l’Afrique, TICAD7, en 2019.

« Cette couverture vise une sécurité sanitaire pour chaque personne, par un renforcement des systèmes de santé. L’institut national de santé publique a donc un rôle central à jouer dans l’amélioration des politiques et techniques de santé publique en Guinée », dira le diplomate Matsubara Hidea.

Poursuivant, il dira que ce projet est une aide de son pays (Japon) dans la lutte contre la Covid-19 en Guinée. Et que d’autres financements sont en cours d’exécution avec un projet de fourniture d’équipements médicaux pour les hôpitaux guinéens et un appui à la SEG pour continuer à fournir de l’eau potable aux populations.

Pour sa part, le ministre de la Coopération internationale et de l’intégration africaine s’est réjoui de l’obtention de cette assistance financière non remboursable que le gouvernement japonais vient d’accorder à la Guinée au titre de l’année fiscale 2021.

« Par ce don, le Japon vient une fois encore de démontrer tout son engagement à lutter sans relâche, au côté du gouvernement guinéen, pour l’amélioration des conditions de vie notamment sanitaires de sa population en cette période difficile de pandémie que traverse le monde (…) Je tiens à vous rassurer que le gouvernement prendra toutes les dispositions requises pour faciliter la réalisation de cet important projet », dira entre autres le ministre Amadou Thierno Diallo.

Youssouf Keita

+224 622285400   

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.