Coopération : le PNUD apporte un soutien logistique au Ministère des Transports

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre de l’amélioration de la collecte des données métrologiques et hydrologiques en Guinée, le programme des nations unies pour le développement (PNUD) a apporté ce vendredi 27 décembre 2019, un don de matériel logistique au Ministère des transports à travers la direction nationale de la métrologie. Ce don est composé de quatre véhicules pour faciliter le déplacement du personnel en charge de la collecte des données métrologiques et hydrologiques.

Pour le représentant du PNUD en Guinée, ce don est une façon pour son institution, de participer de manière anticipée, aux grands enjeux du développement durable.

« Le partenariat qui lie le PNUD et le ministère des transports, est un peu nouveau mais, il se développera, compte tenu des grands enjeux et de la politique que le gouvernement a engagée pour rendre la mobilité humaine et le transport des marchandises faciles. C’est un projet qui est en phase avec l’environnement et la gestion de l’information pour prévenir les risques de catastrophes, préparer l’adaptation au changement climatique et la résilience des communautés. Ce travail se fait au tour d’un système renforcer qui vise à mesurer le phénomène climatique mais aussi les aspects métrologiques, hydrologiques. Donc il s’agit pour nous, d’intégrer cette dimension dans la planification du développement et de pouvoir répondre, de manière anticipée aux grands enjeux du développement durable », a dit Luc Joël Grégoire.

Le directeur national de la métrologie qui soutient que tous les pays de l’Afrique de l’ouest sont tributaires des conditions climatiques de la Guinée, précise que le geste du PNUD permettra le suivi des cours d’eau de la Guinée qui est vital pour toutes l’Afrique de l’ouest.

« Grâce à l’assistance du PNUD et le fond de l’environnement mondial et dans le cadre de l’adaptation au changement climatique, nous avons bénéficié d’une assistance pour le financement d’un projet à hauteur de 5 millions 350 mille dollars. Pour la mise en œuvre de ce projet, il faut trouver des moyens pour sillonner l’ensemble du pays parce que le projet va de Yomou à Koundara. Donc c’est dans ce cadre que le PNUD a voulu offrir ces quatre véhicules au ministère des transports. Nous le savons tous que tous les pays de l’Afrique de l’Ouest sont tributaires des conditions climatiques et hydrologiques de notre pays, parce que tous les grands fleuves partent de chez nous, donc le suivi systématique de ces cours d’eaux est vital pour l’ensemble des personnes vivant en Afrique de l’Ouest.  Au plus haut niveau, assurance a été donnée. Le ministre d’État aux transports représenté par le secrétaire général, a précisé que ces véhicules seront utilisés strictement pour le besoin du projet », a expliqué Mamadou Lamine Bah.

Thierno Sadou Diallo

+224 626 65 65 39

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.