Connect with us

Economie

COP22 à Marrakech: la Guinée présente avec la ministre Christine Sagno

Published

on

Elle avait à ses cotes des cadres des départements stratégiques concernés par des questions de changements climatiques.

Conformément aux engagements de la COP21, cette 22e rencontre se veut beaucoup plus concrète par la matérialisation des engagements précédents pris par plus de 190 représentants du monde entier.

Ces engagements consistaient entres autres à la limitation du réchauffement de 2 à 1,5 pour cent.
Ainsi, la ministre guinéenne Hadja Christine Sagno a rappelé que la guinée respectera ses engagements en mettant en place toutes les stratégies de lutte contre le changement climatique.

Dans cette lutte, la Guinée semble bien partie dira Madame Kourouma en citant l’engagement de la Guinée à planter à deux millions d’hectares du sol seront reboisé sur l’ensemble de l’étendue du territoire national d, ici 2030. Depuis juillet 2016, une forte campagne de reboisement a été lancée dans les quatre régions naturelles qui ont permis le reboisement de milliers d’hectares.

Cela vient s’ajouter à la réalisation des infrastructures telles que la centrale Hydro électrique de Kaléta et bientôt celle du barrage Koumi en perspective.
La réalisation de ses projets s’inscrit dans le cadre de la réduction des émissions de gaz à effet de serre provoquées par des industries. Ce qui fait des pays les moins avancés en sont de véritables victimes.

En attendant, le discours du Président de la République, Pr Alpha Condé ici à Marrakech la délégation guinéenne évolue dans divers panels et dénichent des opportunités de mise en œuvre des projets et programmes de lutte contre le changement climatique.
Cellule de Communication: MEEF

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook