Coronavirus au Sénégal : le ministre de la Santé dit que “la Guinée ne fermera pas sa frontière” avec son voisin

Print Friendly, PDF & Email

« Nous n’allons pas fermer la frontière avec le Sénégal ». Ce sont des mots du ministre guinéen de la Santé, le colonel Rémy Lamah au cours de son intervention ce mardi dans l’émission Les Grandes gueules de la radio Espace fm au lendemain de la confirmation par Dakar d’un cas de malade au coronavirus.

Pour lui, même si le Sénégal avait fermé ses frontières avec la Guinée pendant la période Ebola, Conakry ne fera pas autant.

« Le pays est signataire du règlement sanitaire international. Ce n’est pas parce que le Sénégal avait fermé sa frontière pendant Ebola, que nous allons aussi fermer la nôtre. Pas du tout », a-t-il prévenu. Annonçant ensuite que toutes les mesures préventives sont prises par la Guinée pour barrer la route à cette maladie qui a déjà fait plus de 3000 victimes dans le monde.

«Nous avions suffisamment communiqué là-dessus. Les mesures ont été prises bien avant qu’on ne parle du cas du Sénégal. Dès l’annonce du coronavirus en Chine, tous les pays y compris la Guinée, se sont mobilisés pour prendre des mesures préventives afin de se préparer pour d’éventuels cas. N’allons pas inventer de nouvelles actions. Les actions sont déjà mises en place en termes de mesures préventives. A l’aéroport, on a mis en place un système de contrôle de température. Quand nous prenons Nongo, où on a mis en place tous les systèmes pour d’éventuels cas. Donc, il n’y a pas de souci par rapport à ça (…)”, assure le ministre guinéen de la santé.

Mohamed Cissé     

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.