Coronavirus en Guinée : ‘’il y a eu 4 cas douteux qu’on a traités et qui ont été testés négatifs’’ (Sakoba)

Print Friendly, PDF & Email

L’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS) a tenu samedi, 14 mars, une conférence de presse à son siège à Kaloum sur l’évolution de la maladie Coronavirus en Guinée après la détection d’un cas positif.

Au cours de cette rencontre, le directeur de ladite agence, Dr Sakoba Kéita a, devant ses partenaires, annoncé « à ce jour, nous avons un cas confirmé. Depuis l’annonce, il y a eu 4 cas douteux qu’on a traités et qui ont été testés négatifs. Nous avons autour de 228 contacts qui ont été identifiés avant l’annonce même de l’épidémie de Coronavirus(…) Par rapport au cas présent, des investigations sont en cours pour identifier de nouveaux contacts”, a-t-il indiqué. Annonçant ensuite que « nous pensons qu’au courant de la journée d’aujourd’hui, avec l’identification des contacts que nous allons examiner, il est très probable que nous ayons de cas suspects ou cas douteux auxquels nous allons faire des prélèvements afin de déterminer leur statut »

Poursuivant, le responsable de l’ANSS est revenu sur l’échange téléphonique qu’il a eu avec les leaders politiques en prélude à la manifestation programmée par le FNDC.

« J’ai déjà reçu beaucoup d’appels des partis politiques. Ils m’ont demandé les messages qu’il faut pour eux pour leur regroupement, et les directives sanitaires qu’on a mis.  Il y a des partis politiques qui ont dit qu’ils peuvent acheter des kits pour encadrer leur regroupement. On n’interdit pas leurs réunions mais, les mesures de
contrôle sanitaire sont valables pour eux (…) Actuellement, nous sommes au niveau de la représentation de l’Union européenne.  Mais, on a des employés qui travaillent avec eux, il y a des chauffeurs et, nous sommes en train de les suivre. S’il y a des cas positifs parmi eux, nous serons obligés de faire une réunion  pour qu’on sorte les
problèmes de coronavirus dans les mots de campagne. Pour éviter cela, nous sommes déjà disposés à respecter les mesures de contrôle sanitaire », a dit Dr Sakoba Kéita.

Aussi faut-il noter que la Belge qui a testée positive au coronavirus est mise en quarantaine par les autorités sanitaires.
Mohamed Cissé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.