Coronavirus: l’ambassade de Guinée en France vole au secours des Guinéens en détresse

Print Friendly, PDF & Email

Il y a quelques jours, un compatriote qui résiderait dans l’Hexagone a fait une sortie dans la presse pour dénoncer, selon lui, l’attitude de l’ambassade de Guinée en France à l’égard des concitoyens vivant dans la deuxième économie du Vieux Continent, a constaté Nouvelledeguinee.com.
Après des enquêtes minutieuses sur le terrain, à Paris, et dans quelques grandes métropoles de province, il s’avère que l’ambassade de Guinée, avec à sa tête, Amara Camara, fait de l’aide et du soutien des concitoyens en détresse son cheval de bataille en cette période de crise sanitaire liée à la maladie du Coronavirus.
Contrairement aux ” informations” , à prendre avec naturellement avec des pincettes, rapportées par un Guinéen qui résiderait en France, la représentation diplomatique guinéenne se préoccupe bel et bien des compatriotes affectés par la pandémie du Coronavirus.
Pour toucher directement les personnes concernées qui sont dans le besoin, l’ambassade a fait appel à la Coordination des Associations des Guinéens de France.
L’ambassade a soutenu cette grande association pour la mise en place, entre autres, d’un “ Collectif Stop Covid-19, Solidarité des Guinéens de France“.
Cette structure regroupe plusieurs associations et personnes ressources de la diaspora. Sous la houlette de l’ambassade, le collectif a pour objectif “ d’identifier et aider les Guinéens de France en difficulté via un formulaire de recensement en ligne sur le site de l’ambassade“.
Résultat de cette action humanitaire? 85 personnes en situation de précarité sont recensées et pris en charge.
Nommé à la tête du 51 rue de la Faisanderie courant mars 2011, l’ancien haut fonctionnaire de l’ UNESCO, Amara Camara, a toujours clamé haut et fort que l’ambassade est au service de tous les Guinéens de France sans exclusive.
Cet homme de confiance du président de la république a, force est de le reconnaître, joint la parole à l’acte. D’où le réchauffement spectaculaire des rapports, jadis exécrables et plombés par une profonde crise de confiance, entre l’ambassade et la communauté.
” La seule difficulté à laquelle on est confronté, c’est au sujet du rapatriement des corps. Pour le moment, en raison de la pandémie, il est impossible de rapatrier en Guinée les dépouilles mortelles de nos compatriotes décédés en France“, avoue, néanmoins, le diplomate et homme de culture, Amara Camara.

Source : Nouvelledeguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!