Coronavirus – Les travailleurs étrangers en Australie, désormais sans emploi, devraient rentrer chez eux

Print Friendly, PDF & Email

Les travailleurs étrangers résidant en Australie, qui ont perdu leur emploi en raison de la crise du coronavirus, feraient mieux de rentrer chez eux, a déclaré dimanche le ministre des Finances Josh Frydenberg.

“S’il n’y a pas de travail pour eux, ils peuvent rentrer dans leur pays”, a estimé le ministre sur la chaîne de télévision ABC.

Les autorités ont déjà mis en place un plan d’aide de 130 milliards de dollars australiens (75 milliards d’euros) grâce auquel les employeurs sont subsidiés pour leur permettre de garder leur personnel. Il a dès lors été demandé dimanche à M. Frydenberg si ce programme pouvait être étendu afin d’en faire bénéficier les travailleurs étrangers désormais sans emploi.

Le ministre a répondu que le gouvernement avait déjà injecté 320 milliards de dollars (185 milliards d’euros) dans l’économie pour sauver des emplois, et que le soutien des travailleurs étrangers couterait beaucoup d’argent aux contribuables.

Joe Frydenberg n’a pas précisé comment les personnes avec un visa de travail devaient rentrer chez elles, alors que la majeure partie du trafic aérien est à l’arrêt en raison de la crise du coronavirus.

Le ministre a ajouté qu’une augmentation significative du chômage allait survenir et que la croissance économique ralentirait. Selon les économistes, le taux de chômage en Australie atteindra les 5,4% en mars, en hausse de 0,3% par rapport à février. En avril, il passerait même à plus de 10%.

Belga

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!