Coronavirus : silence, on transfère les malades à l’hôpital Donka

Print Friendly, PDF & Email

L’opération a même retardé. Les conditions d’hébergement au centre de traitement épidémiologique de Nongo n’étaient pas des meilleures. Finalement, le cri de cœur des citoyens a été entendu par les autorités qui ont décidé de réhabiliter ledit centre.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) l’a annoncé dimanche sur page Facebook.

“L’ANSS précise qu’il n’y aucune fuite de personnes malades en traitement au CTepi de Nongo. Il est prévu le transfert de tous les malades à l’hôpital Donka afin de réhabiliter le centre de Nongo”, écrit l’ANSS, très critiquée dans sa façon de communiquer.

Le 20 mars dernier, avec les diplomates et représentants des institutions, internationales, Alpha Condé dont le pays enregistre officiellement 16 cas positifs avait promis de réhabiliter le centre de Nongo, non sans prévenir que toute ambassade qui connaîtra un cas de coronavirus sera fermée et confinée.

« Il faut que nos partenaires acceptent de collaborer. Si jamais, il y a un quelqu’un d’une ambassade qui est infecté, on sera obligés de fermer cette ambassade. On également sera obligés de faire le confinement pour toute l’ambassade jusqu’à ce que la date passe pour ne pas prendre de risque de propagation de la maladie. Ce sont les mêmes règles qui sont imposées à tous les malades. Si vous tombez malade, on sera obligés de mettre en quarantaine toute votre famille (…) », avait-il martelé.

Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.