Côte d’Ivoire : 37 morts dans deux accidents de la route

Print Friendly, PDF & Email

Trente-sept personnes ont été tuées et treize autres blessées lundi dans deux accidents de la route en Côte d’Ivoire, près d’Abidjan et de Yamoussoukro, ont annoncé les sapeurs-pompiers militaires.

Au nord d’Abidjan, un accident impliquant un camion de marchandises et un minibus a fait « 26 victimes dont 21 décès », selon les pompiers.

Au sud-ouest de la capitale ivoirienne, Yamoussoukro, le chauffeur d’un minibus a perdu le contrôle de son véhicule qui est tombé dans un ravin. Bilan, « 24 victimes, dont 16 décès », indique le Groupement des sapeurs pompiers militaires (GSPM) sur sa page Facebook.

Le Général Issa Sacko, commandant du GSPM a appelé à « la prudence » en cette période de saison des pluies et de grandes vacances en Côte d’Ivoire, dans une déclaration à l’AFP.

Il y a un an au nord d’Abidjan, un drame similaire à celui de lundi s’était produit, faisant 25 morts et 31 blessés après une collision entre un autocar et un minibus.

Les accidents de la route sont très nombreux et le plus souvent meurtriers en Côte d’Ivoire, où beaucoup de véhicules sont mal entretenus et de nombreuses routes en mauvais état.

Les accidents sont aussi dus à des erreurs de conduite, de nombreux automobilistes étant détenteurs de permis achetés auprès d’inspecteurs corrompus, sans avoir jamais fréquenté d’auto-école.

Il y a plus de 12.000 accidents de la circulation par an en Côte d’Ivoire qui constituent la première cause de mortalité chez les enfants et les jeunes âgés de 5 à 29 ans, selon le ministère des Transports qui précise que le taux moyen de décès sur la route est de 24 pour mille habitants.

AFP

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.