Côte d’Ivoire : et Ouattara expulsa l’opposante Nathalie Yamb en direction de Zurich

Print Friendly, PDF & Email

Décidément, il ne fait pas bon être militante anti-néocolonialisme en Afrique. L’opposante Nathalie Yamb, conseillère exécutive MamKoul2020 et membre influente de Liberté et démocratie pour la République (Lider), parti de Mamadou Koulibaly a été expulsée cette nuit par les autorités de Côte d’Ivoire.

Selon une note de Lider sur sa page Facebook, « Nathalie Yamb a été mise dans un avion par les autorités ivoiriennes en direction de Zurich”.
« Le motif mentionné sur l’arrêté d’expulsion du ministre de l’intérieur est : ACTIVITÉS INCOMPATIBLES AVEC L’INTÉRÊT NATIONAL », précise le parti de Koulibaly qui ajoute : « nonobstant cette situation, elle demeure forte, endurante et extrêmement déterminée. »

Plus tôt, Lider avait annoncé que Yamb a été conduite à l’aéroport “sous escorte policière et sans son avocat”.

Récemment, à Sotchi, en Russie, lors du 1er sommet Russie-Afrique, Yamb avait sévèrement critiqué les méthodes françaises en Afrique et dénoncé le franc cfa, une monnaie dont Ouattara est l’ardent défenseur en Afrique.

Noumoukè S.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.