Coulisses- Kassory au président du CNRD : « n’humiliez pas le président »

Print Friendly, PDF & Email

Contrairement aux rumeurs qui ont couru, aucun ancien dirigeant guinéen n’a été retenu lundi par le nouveau pouvoir, à Conakry.

Selon un témoin qui a assisté à la scène, après la rencontre avec les anciens chefs d’institutions, les anciens Premier ministre et ministres, la junte a eu une rencontre au QG du Groupement des Forces spéciales au Palais du peuple.

D’abord, Amadou Damaro Camara, ancien président de l’Assemblée nationale de défendre le Parlement dissout. Une déclaration qui sera sans réponse favorable. Ce sera ensuite le tour de l’ex-Premier ministre de prendre la parole. 

Ibrahima Kassory Kassory a tout dabord invité le colonel Mamady Doumbouya et ses hommes de pas humilier le président Alpha Condé, de le traiter « avec les tous les honneurs dûs à son rang. Ne le traînez pas dans la boue ».

Parlant du transfert du pouvoir, Kassory Fofana de marteler : « nous en prenons acte avec une doléance majeure qui concerne la sauvegarde de l’intégrité physique du Président Alpha CONDÉ, car il fut un grand homme pour la nation. Il est essentiel que nous respections tous ceux qui ont incarné la dignité de notre nation, de Ahmed Sékou TOURÉ à Alpha CONDÉ en passant par Général Lansana CONTÉ, Capitaine Moussa Dadis CAMARA, Général Sékouba KONATÉ. Nous leur devons tous respect pour autant qu’ils ont incarné la dignité de notre nation malgré les insuffisances des uns et des autres, dans l’intérêt et pour la dignité nationale.Notre plaidoyer s’inscrit dans le cadre d’un devoir civique. Et enfin, nous puissions vous rassurer que l’équipe gouvernementale ici présente reste à votre disposition pour tout ce qui concerne la stabilité de la nation ».

Continuant, le désormais ex-locataire de la Primature de dire qu’il assume en tant qu’ancien chef du gouvernement tout ce que son équipe aura posé. Ajoutant que ses hommes (ex-ministres) sont à la disposition de la junte pour tout besoin au nom de la Nation.

Prenant la parole, le colonel Mamady Doumbouya, le colosse du CNRD, en soldat concaincu a été avare en mots. Avant d’indiquer qu’il ne pardonnera aucun acte de sabotage contre le nouveau pouvoir.

Bangaly Steve Touré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.