Coup de gueule : il faut immédiatement éloigner Sékou Chérif Fadiga de CDD! (Souleymane Doumbouya)

Print Friendly, PDF & Email

🛑Par Souleymane Doumbouya🛑Voilà 24 h que je me refusais de croire qu’un politique de son envergure puisse aussi stigmatiser avec désinvolture et arrogance toute une communauté de la Guinée et ironie du sort de laquelle, il pourrait s’en démarquer par le patronyme.

En effet, attiser des tensions sociales encore très vives, risque à n’en pas douter mon cher frère Sekou Cherif Fadiga porte-parole du Président El Hadj Cellou Dalein Diallo, d’être le pain béni qui permettrait à cette grande muette de se maintenir assez longtemps au pouvoir.

J’aurais pu comprendre si tu étais un freelance comme le très célèbre pamphlétaire devant l’éternel, l’écrivain Thierno Monenembo dont les propos n’engagent que sa personne. Mais lorsqu’on on a fait dans la com institutionnelle, jusqu’à avoir bénéficié de l’insigne privilège de porter la voix d’un grand parti de l’échiquier politique national, par respect pour tous ces militants qui pourraient avoir un centre d’intérêt quelconque différent de la politique, il serait sage de se refuser d’être ce fou du village que les romanciers africains ont régulièrement utilisé pour dire certains tabous. À la seule différence que toi tu fais dans l’imposture et le déni de la vérité. C’est abjecte et très immonde une telle pensée venant d’un politique.

Je ne sais pas ce qui apparaît de prémonitoire dans ces propos très dangereux contre l’unité nationale mais pour toutes ces femmes et tous ces hommes qui pouvaient être tentés de rejoindre l’UFDG, tu viens d’en sonner le glas. Il ne reste qu’à CDD de prendre des mesures très hardies contre toi. Une jurisprudence existe en la matière avec un pamphlet de ce type publié par un vice-président de la NGR et qui sera demi par Abbé Sylla.

Les seules questions qui taraudent les esprits, sont: quel est l’objectif de cette communication ?

Pourquoi est-ce maintenant ?

Est-ce le sentiment général partagé, pour dire haut ce qui se dit bas ?

L’un dans l’autre, ce qui est constant, le contenu de cette déclaration est très grave et de façon honteuse, assimile et associe toute une communauté à des faits de gestion des affaires publiques ou d’autres intimités surpassent toujours, la simple appartenance ethnique ou régionale. Pour rappel, je voudrais attirer ton attention que si c’est à la subversion que tu incites, mon cher nouveau MESSIE /PROPHÈTE de la division ethnique, le pouvoir est encore assez frais, pour être menacé par l’usure de la gestion si fatale à tout gouvernant dénué de fondement légitime. C’est assez indigne pour quelqu’un qui vit de Revenu de Solidairite Active outre-mer de tenter à nous pourrir ici la vie.

Nous sommes un peuple divisé, pour ne pas dire un assemblage d’ethnies et de communautés qui n’ont de cesse que de développer leurs instincts gregaires ( quartiers à elles, branches d’activités professionnelles où on ne trouve les mêmes personnes, lieux de cultes… et d’autres déterminants urbanistiques ) qui sont toujours aux antipodes des valeurs citoyennes assises sur les fondements de la République. Cette triste réalité, reflet d’une histoire commune dont les origines remontent des conséquences de la fameuse Conférence de Berlin en 1885, et aggravées par des indépendances acquises dans la défiance pour certains Etats-nations comme nous et tout le corollaire de ratés que nous générations successives avons l’imperieux devoir d’en changer les paradigmes. Ainsi, Vouer aux gémonies une soldatesque certes venue comme un troisième larron pour départager des politiques suffisamment à leurs limites dont tu t’en fait l’heraut impénitent, mais j’avoue qu’au gré des événements fait montre de trés bonnes intentions est précieux acquis à jalousement sauvegarder pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Par ailleurs, se livrer à de telles extases et exhibitions est une carence émotionnelle d’un politique réellement immature qui peine à maîtriser ses pulsions revanchardes contre une pauvre communauté qui n’aspire qu’à vivre en parfaite harmonie avec ses consoeurs que l’histoire et la géographie ont condamné à partager ensemble de territoires.

Le sieur Sekou Cherif Fadiga, s’est définitivement disqualifié du débat politique national. Et comme un virus du genre corona, tout homme politique qui le gardera sous ses aisselles, récoltera les effets pervers et induits de sa bêtise maléfique et ses carences mentales. J’ai juste envie de vomir !

Stop à la violence sous toutes ses formes! Cet individu a besoin d’être soigné ! Et je suis d’accord avec cette assertion qui dit :  » La violence naît d’abord dans l’esprit des hommes et c’est là qu’il faut la tuer! » Fin de citation !

Heureusement que la grande muette qui nous gouverne est très consciente du mal profond qui nous ronge et contre lequel, elle a juré de ne rien ménager pour nous en sortir.

Que Dieu bénisse et protège la Guinée ! Amen!

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.