Cour d’Appel de Conakry : condamné à 10 ans de prison, ‘’Grenade’’ se déchaîne contre le juge et le procureur

Print Friendly, PDF & Email

La cour d’appel de Conakry a confirmé, ce vendredi 04 juin  2021, la peine de 10 ans d’emprisonnement, assortie d’une période de sûreté de 5 ans, précédemment décidée par le tribunal de première instance de Dixinn à l’encontre du jeune  Boubacar Grenade Diallo poursuivi  pour des faits de :”tentative de meurtre et de détention illégale d’armes de guerre”.

Après le verdict de la cour, le prévenu s’est mis dans tous ses états. « Monsieur le juge, monsieur le procureur, je suis un innocent. Je ne suis pas un militant d’un parti politique. Je ne peux pas faire ces 10 ans en prison. Je vais mourir  dans 3 jours. Ne me laissez pas aller en prison. Ma mère est décédée. Je n’ai que ma grand-mère qui est actuellement paralysée. Et ma petite sœur  qui est là  devant  vous ne va pas actuellement à l’école à cause de moi. », a martelé le jeune Boubacar Diallo.

Après un temps de silence imposé par cette réaction, le président  de la cour, Elhadj Souleymane Bah, a ordonné la suspension  de l’audience. 

Et le jeune de poursuivre en disant ceci: « ne partez pas. Restez ici vous allez m’écouter.  Je vous maudis. Vous les magistrats de ce pays si c’est comme ça vous travaillez sachez que vos enfants finiront mal. (Pleurs). Mais tout finira par finir, parce que la vérité triomphera un jour. »

Elisa Camara 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.