Cour d’Appel : Gnelloy retourne en prison, son avocat qualifie de « populisme » le jugement de Wright

Print Friendly, PDF & Email

C’est sous une forte tension que le procès en appel d’Ousmane Gnelloy Diallo contre la fille de l’ex-président de l’assemblée nationale, Kadiatou Biro Diallo (DK) s’est ouvert dans la soirée de ce jeudi à la Cour d’appel de Conakry. Avant d’être renvoyé à huitaine.
Ce jeune activiste des réseaux sociaux qui se fait appeler « ministre de la défense nationale du président Alpha Condé sur Facebook a interjeté appel au motif de faire annuler le mandat d’arrêt qui a été décerné contre lui par le juge Wright Charles Alhussein le 20 mai dernier. Et qui a conduit à son arrestation le 28 septembre dernier à l’aéroport international de Conakry-Gbessia alors qu’il quittait le pays. 
A l’audience du jour qui a connu la forte participation des pro- Gnelloy et pro- DK, l’avocat du détenu poursuivi pour menaces de mort et injures publiques à l’encontre de la fille d’Elhadj Biro Diallo, Me Santiba Kouyaté a déclaré que le jugement rendu par le tribunal de première instance de Dixinn par le juge Charles Alphonse Wright est mal jugé: « c’est du populisme. Nous sollicitons la levée du mandat d’arrêt décerné contre notre client le 20 mai dernier. Puisqu’il n’a jamais été cité de comparaître régulièrement. C’est un mandat irrégulier ». 
Pour le ministère public, le temps ne lui permet pas de répondre sur le champ aux griefs soulevés par le plaignant. C’est  pourquoi dit-il, il demande un renvoi. 
C’est le même refrain, chez la partie civile, représentée par Me Pépé Antoine Lamah qui souhaite aussi attendre à l’audience prochaine pour se faire entendre sur les motifs soulevés par la défense. 
Après avoir écouté toutes les parties, le juge Mangadouba Sow a ordonné le  renvoi du prévenu en prison malgré l’insistance de la défense qui a demandé une liberté provisoire de son client.  Et, il a également renvoyé l’affaire à huitaine. 
A préciser qu’à la fin de l’audience, un groupe de jeunes a pris d’assaut la Cour d’Qppel de Conakry en scandant des slogans hostiles au jeune Gnelloy. Grâce à la vigilance de la garde pénitentiaire, le jeune sera sauvé de justesse des griffes de ce groupe de jeunes, apparemment remonté. 

Elisa Camara

 +224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.