Cour d’Appel : les 7 manifestants du FNDC arrêtés à Kindia, libérés à Conakry

Print Friendly, PDF & Email

Les 7 manifestants du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) arrêtés à Kindia le 4 mai dernier et condamnées à trois mois de prison ferme pour “trouble à l’ordre public” ont finalement été libérés en appel ce lundi à Conakry pour “délit non constitué”.

Le procureur a été le premier à demander la relaxe des prévenus. Le juge a donc validé la demande.

Ces prévenus étaient opposés à toute propagande pour un 3è mandat en faveur du président Alpha Condé. C’était en marge d’un meeting auquel a participé le chef de l’Etat au stade Fodé Fissa. Nous y reviendrons…

Maciré Camara, depuis la Cour d’Appel de Conakry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.