Covi-19/ Relâchement du port du masque à Kindia, le préfet monte au créneau

Print Friendly, PDF & Email

Malgré la propagation du nouveau Coronavirus dans la ville des agrumes, certains citoyens reste réticents au port obligatoire des masques. Ce jeudi 18 juin 2020, le préfet de Kindia est monté au créneau contre les récalcitrants.

Le relâchement des mesures sanitaires notamment le port obligatoire des masques est observable dans la cite de Manga Kindi Camara. Plusieurs citoyens se promènent sans aucune gêne. Cette réticence indigne le préfet de Kindia, N’Fansoumane Touré.

« C’est un constat qui nous met dans un chagrin, dans une réaction par rapport aux attitudes de certains parmi nous. Kindia ne peut pas faire exception mais  il y a certains parmi nous, ceux qui ne veulent pas être sensibilisés, qui ne veulent rien comprendre, qui ont même mis quelque chose dans leurs oreilles et dans les yeux pour ne pas entendre et voir, doivent être suivis de façon régulière. Nous n’avons cessé de rappeler aux citoyens les différentes mesures édictées par M. le Président de la République et les autorités sanitaires, elles doivent être respectées à la lettre. Ils doivent comprendre si nous sommes dans les lieux, il doivent mettre leurs bavettes », precise-t-il.

Depuis la manifestation de certains citoyens contre la décision du maire de la commune urbaine, c’est très difficile aujourd’hui de voir un citoyen à Kindia avec son masque. Les autorités locales ont mené des séances de sensibilisation en vain. C’est pourquoi, le préfet de Kindia lance un appel aux citoyens.

« Nous invitons tous les Guinéens et même les étrangers qui sont établis sur le territoire de la préfecture de Kindia, d’observer cette discipline qui se passe nécessairement par le port obligatoire des masques et les autres mesures qui sont édictées. Il reste important que nous tous, nous nous levions, tous ceux qui croient à l’existence de cette pandémie, de sensibiliser leurs familles, leur entourage pour qu’on puisse mettre fin à cette pandémie dans notre ville et en Guinée en général », a lancé le préfet de Kindia. 

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.