Covid-19 à Kindia : plusieurs journalistes atteints de la maladie

Print Friendly, PDF & Email

Le Covid-19 se propage dans la ville des agrumes comme une traînée de poudre. Après les religieux, c’est la presse locale qui est ébranlée par la pandémie. Ces derniers temps, plus de 5 journalistes ont été testées positifs au nouveau Coronavirus par le centre de recherche en épidémiologie microbiologie et soins médicaux de Pastoria.

La peur dans le ventre et l’auto-confinement voilà ce qui qui caractérise pour l’heure, le quotidien des journalistes rescapés de cette chaîne de contamination. Deux stations privées de Kindia et la radio rurale ont toutes aujourd’hui, leurs  travailleurs admis au CREMS de Pastoria. Elles fonctionnent au ralenti après la pulvérisation de leurs locaux. Chaque jour, le test des hommes de médias se poursuit au centre de traitement épidémiologique de l’hôpital régional Alpha Oumar Diallo. Certains ont été testés positifs et d’autres épargnés de cette pandémie sont en quatorzaine afin de connaître leur statut.

La presse est l’une des couches professionnelles les plus exposées à cette pandémie qui continue à étiqueter plusieurs contacts et suspects dans la cité de Manga Kindi Camara.

Pour des raisons de stigmatisation qui se matérialise sur le terrain, la presse locale tient pour secret l’identité de tous les journalistes testés positifs au Covid-19.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.