Covid-19 à l’université de Kankan : « il s’agit d’un cadre qui souffrait de palu » (vice-recteur)

Print Friendly, PDF & Email

Le coronavirus continue de sévir en milieu scolaire. Après la capitale Conakry, Labé et Kouroussa, c’est la préfecture de Kankan, capitale de la Haute Guinée et 2è ville du pays qui est touchée par la pandémie. Au total, ce sont quatre cas confirmés enregistrés au sein du rectorat de l’université Julius Nyerere de Kankan. Chose qui crée une grande frayeur tant du côté des étudiants que des autorités universitaires.

Dans l’après-midi du jeudi, le vice-recteur chargé des études Dr Abdoulaye Wotem Somparé, a apporté plus de précisions sur la situation : « Il s’agit d’un cadre du rectorat qui souffrait de paludisme et lorsqu’il s’est rendu a l’hôpital il a été testé positif au coronavirus, et c’est pourquoi on a décidé de soumettre tout le personnel du rectorat au nombre de dix-sept à un test de dépistage et ce test a révélé trois cas positifs mais ils sont tous dans le même service, et actuellement ils sont en quarantaine. Toutes les dispositions ont été prises pour éviter la propagation de l’épidémie au sein de l’université. Il s’agit d’ailleurs des cadres qui travaillaient seuls dans leurs bureaux et aucun autre cadre des autres services du rectorat n’a été testé positif. »

Pour le moment, plusieurs étudiants parlent d’une fermeture momentanée de l’université de Kankan à cause des risques de contagion.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

623 77 06 09

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.