Covid-19. Alpha Condé fustige la désunion des médecins : ‘’on est en train d’aller à la catastrophe…”

Print Friendly, PDF & Email

Lors d’une rencontre qu’il a eue vendredi avec des professionnels de la santé, le président guinéen n’a pas pu retenir sa colère face à ce qu’il appelle la division des médecins.

Alpha Condé estime que la Guinée aurait pu éviter la propagation du Coronavirus mais qu’elle est aujourd’hui en train d’aller à la catastrophe à cause du fait que les médecins ne soient unis.

“La Guinée avait toutes les chances de résister mais malheureusement on est en train d’aller à la catastrophe et moi je n’accepterai pas ça. Je ne vais pas m’asseoir et vous regarder, parce que c’est moi qui suis élu par le peuple, c’est moi qui suis responsable de sa vie. Je ne vais pas accepter que vous médecins dont le rôle est d’être au service de la population, ne le soyez pas. Donc vous allez vous organiser mieux et qu’il y ait une équipe pluridisciplinaire”, a dit le chef de l’État guinéen tout en appelant les médecins à l’union pour faire face à la menace du Coronavirus.

 “Il faut que vous acceptiez de travailler ensemble, on ne gagne pas une guerre, désunis, on ne gagne pas une guerre parce qu’on a les plus grands moyens, sinon, les Vietnamiens n’auraient jamais vaincu la France et les Etats-Unis. On gagne une guerre parce qu’on est déterminé, on est patriote. Alors soyez patriotes et déterminés, ne voyez que l’intérêt du peuple de Guinée”, a-t-il appelé.

Par ailleurs, le locataire du Palais Sékhoutouréya indique qu’il ne doit pas avoir de traitement de faveur pour certains malades du Covid-19. Pour lui, tous les malades seront traités sur le même pied d’égalité.

“Nous allons faire notre possible pour augmenter le nombre de personnel, si l’hôpital Donka ne suffit pas, nous sommes prêts à prendre l’hôtel Onomo mais, je ne veux pas non plus qu’on nous accuse de deux poids deux-mesures, c’est-à-dire que certaines personnes soient mieux traitées et d’autres, non. Ce ne sont pas des malades à deux étoiles et à quatre étoiles, tous les Guinéens sont égaux devant la maladie. Alors j’espère qu’on se comportera en soldats parce que nous sommes tous des soldats à la cause du peuple de Guinée et faisons-en sorte de stopper cette maladie”, a indiqué le président de la république. 

Thierno Sadou Diallo

1 Commentaire
  1. MANZO 2 mois il y a
    Repondre

    Faire jurer des gens qui ne connaissent ni Dieu, ni d’éthique et croire que cela aboutira sur quelque chose de positif,vraiment M. le Président MDR?
    Maintenant qu’on se croit dans une république des “pieux” alors il ne nous reste plus qu’à se croiser les bras et de se tourner vers le ciel!

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.