Alpha Condé aux médecins : ‘’pourquoi on n’utilise pas les structures qui ont été faites pendant Ebola ?

Print Friendly, PDF & Email

L’urgence sanitaire l’impose. C’est une rencontre de tous les enjeux qu’il y a eu ce samedi 25 avril entre le Président de la République et le corps médical. Une rencontre qui s’est tenue au moment où les cas confirmés au Coronavirus va crescendo au jour le jour. Pr. Alpha Condé n’a pas été tendre envers ses hôtes.

« On prend toutes les dispositions pour que tous les cas suspects soient surveillés. Si on doit augmenter le nombre de surveillants, on vous a dit qu’il y a des médecins qui sont disponibles. On vous a envoyé 300 étudiants en médecine…tous les médecins qui peuvent participer, doivent pouvoir participer. Beaucoup se sont plaint mais, j’ai demandé pourquoi ils ne se sont pas présentés ? Dans les autres pays on appelle même les retraités. Qu’est-ce qui vous empêche d’associer les autres ? On met en place quelque chose d’un petit groupe non ! Quand cette maladie touche la population, tous les professionnels qui peuvent travailler doivent s’associés à vous… On peut renforcer la surveillance, les médecins sont les mieux placés pour communiquer mais pour ça, il faut qu’ils viennent chez vous, pourquoi ? C’est cette bureaucratie qui nous tue. Donc, je veux que toutes ces questions soient claires.

Comment nous allons renforcer la surveillance de façon sérieuse ?

Comment nous pouvons renforcer la communication en associant tous ceux qui peuvent :  à commencer par le corps médical.

Deuxièmement, comment nous allons augmenter le nombre de personnes qui font les prises ?

Troisièmement, comment nous allons renforcer notre capacité de test pour qu’on puisse faire beaucoup de tests et que les gens n’attendent pas ?

Quatrièmement, nous avons des structures qui ont été faites pendant Ebola. Pourquoi on n’utilise pas ces structures ? Voilà des questions concrètes pour lesquelles je veux des réponses », a dit avec fermeté le chef de l’Etat.

La Guinée enregistre à ce jour 996 cas positifs au Covid-19 dont 208 guéris et 7 décès depuis le 12 mars dernier

Mohamed Cissé

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!