Covid-19 : ‘’des pertes de revenus agricoles pourraient s’aggraver si des mesures urgentes ne sont pas apportées’’ (Mariama Camara)

Print Friendly, PDF & Email

La ministre en charge de l’Agriculture, Mariama Camara était face à la presse ce mercredi, 8 juillet 2020, pour se prononcer sur l’impact de la Covid-19 sur le secteur agricole guinéen. Selon elle, les activités agricoles à travers tout le pays ont pris un coup dur de cette pandémie.

« La fermeture des frontières, les mesures de sécurité sanitaire, des distanciations physiques, les restrictions de mouvement de personnes et des contrôles renforcés sur les principales routes d’accès aux grandes villes ont entrainé des perturbations dans les chaines d’approvisionnement et des échanges commerciaux et restreint l’accès des populations à des ressources alimentaires suffisantes diverses et nutritives. Des constats d’augmentation des prix des produits alimentaires et de perturbation de l’approvisionnement sur certains marchés sont déjà des réalités. Enfin, des pertes de revenus agricoles en particulier pour les couches déjà touchées par des niveaux élevés d’insécurité alimentaire et nutritionnelle pourraient s’aggraver si des mesures urgentes et appropriées ne sont pas apportées. »

Poursuivant, elle a précisé que la baisse des activités économiques de façon globale, notamment celle liée au tourisme, hôtellerie et restauration ont eu un fort impact sur le marché des produits frais (fruits et légumes).

« Depuis janvier, les prix de ces produits ont connu une importante baisse constituant un manque à gagner considérable pour les acteurs desdites filières. L’installation dans la durée de cette pandémie dans le pays pourrait donc entrainer une crise alimentaire éminente si des mesures ne sont prises rapidement pour protéger les plus vulnérables, préserver les chefs d’approvisionnement alimentaire et atténuer les effets de cette pandémie sur l’ensemble du système alimentaire et de production agricole. C’est dans ce contexte que mon département a envoyé sur l’ensemble du territoire, des missions techniques chargées d’évaluer l’impact de la Covid-19, identifier les besoins des producteurs et concevoir un plan de riposte aux effets de la Covid-19, en apportant des appuis aux acteurs agricoles. Des constats suivants se dégagent : Faible quantité de stock d’engrais pour les agriculteurs pour la campagne 2020-2021, une augmentation modérée des prix des produits alimentaires. Des filières agricoles impactées dont les plus importantes fruits et légumes, avec la faible activité des hôtels, restaurants et la non exportation d’une partie de la production vers les pays voisins… »

Youssouf Keita

+224 666487130  

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.