Covid-19/Ebola en Guinée : ”l’heure est grave”, dit Dr Sakoba qui appelle à l’union sacrée

Print Friendly, PDF & Email

En conférence de presse ce vendredi matin dans les locaux de l’Agence nationale de sécurité sanitaire,  il était question pour les responsables en charge de la lutte contre les deux épidémies (covid-19, Ebola) auxquelles fait face la Guinée de solliciter  l’appui des hommes de médias.  

Comme annoncé ce jeudi à la télévision nationale,  le taux national de positivité de la Covid-19 a rebondi de 2 à  8% à la date du 12 février 2021. A cela s’ajoute la résurgence de la maladie à virus Ebola. 

L’appel de ce matin est motivé par cette situation qui s’annonce critique, indique Dr. Sakoba Keita,  directeur général de l’Agence nationale de sécurité sanitaire. « L’heure est grave », a-t-il dit.

Pendant ce temps,  l’ANSS mène le combat sur plusieurs fronts, dont le volet communication. A ce stade, Dr Sakoba Keïta et son équipe comptent sur la bonne collaboration de la presse pour faire face aux deux épidémies (covid-19 et Ebola.) « En ce moment critique de  notre pays,  nous voulons une union sacrée. Nous devons nous organiser pour empêcher d’autres victime », poursuit-il 

Naturellement, l’Agence nationale de sécurité sanitaire estime que la presse a un grand rôle à jouer dans le cadre de la divulgation des informations sur les mesures barrières, dont entre autres : le respect du lavage des mains et le port obligatoire des masques. Ce, pour freiner la chaîne de propagation de ces deux virus mortels.

Yamoussa Camara 

657851102

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.