Covid-19 et Ebola en Guinée : l’UFR décide de tenir ses assemblées générales chaque 15 jours

Print Friendly, PDF & Email

Cette décision de l’Union des Forces Républicaines (URF) de Sidya Touré fait suite à la présence des deux épidémies (Ebola et Coronavirus) en Guinée. Au cours donc de l’assemblée générale de ce samedi, 20 février 2021, un communiqué a été rendu public à cet effet.

« Compte tenu la crise sanitaire en cours dans notre pays caractérisé par la pandémie de coronavirus et le retour de l’épidémie d’Ebola, il est porté à la connaissance des responsables du parti membres du bureau exécutif national, membres du bureau national des femmes, membres du bureau national des jeunes, les secrétaire généraux de Conakry et à l’intérieur du pays, militants et sympathisants que les assemblées générales et réunion du bureau exécutif se tiennent désormais chaque 15 jours. Donc par deux semaines à compter de ce samedi, 20 février 2021. Cela dit, il appartient désormais aux secrétaires généraux aux responsables des bureaux nationaux des jeunes et des femmes de faire en sorte que chaque leurs réunions se tiennent chaque deux semaines au lieu que sa soit une semaine. Et ceci va se pratiquer à Conakry et à l’intérieur du pays », souligne Ahmed Tidiane Sylla, responsable de la communication du parti.

Par ailleurs, les responsables du parti se sont dit déçus du gouvernement par rapport à la surfacturation d’EDG à l’endroit des citoyens. Tant dis que, disent-ils, l’Etat avait promis la gratuité de l’électricité et de l’eau en cette période de crise sanitaire.

« Tout les citoyens étaient surpris de voir des montants faramineux sur leurs factures alors qu’on nous a promis pendant cette période d’Etat d’urgence sanitaire que l’électricité et l’eau étaient gratuites. Ce qui veut dire qu’aujourd’hui, on est en train de nous faire payer ce qu’on nous a promis comme gratuité. C’est malhonnête de la part de l’Etat », dit Ahmed Tidiane Sylla.

Rachidatou Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.