Covid-19 : il est désormais possible de faire le séquençage en Guinée

Print Friendly, PDF & Email

C’est le Directeur général adjoint de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) qui a fait l’annonce ce mercredi dans l’émission ‘’Mirador’’ sur Fim FM.  Si depuis le lancement de la campagne de vaccination contre la deuxième vague de coronavirus en Guinée, la République de  Guinée, pour faire le séquençage, était obligée de passer par le Sénégal ou par la France,  à l’heure qu’il fait, selon Dr. Bouna Yattassaye, cette opération peut bel et bien s’effectuer dans notre pays. 

« Sur les variants, j’avoue que la Guinée a avancé ces derniers mois. Parce que maintenant on peut faire le séquençage en Guinée.  On a maintenant trois à quatre laboratoires qui font le séquençage. L’OMS conseille que tous les mois qu’il y ait un prélèvement de vingt échantillons sur lesquels on va faire le séquençage pour connaître le type de virus en circulation. Cela a été fait par deux laboratoires : l’UNSP en collaboration avec le laboratoire des fièvres hémorragiques,  ils ont trouvé 30% du variant anglais en circulation en Guinée », dit-il. 

 En effet,  Dr Bouna Yattassaye a saisi cette occasion pour appeler tout le monde à se faire vacciner contre ce virus maudit.

Yamoussa Camara 

657851102

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.