Covid-19 : ils nous reviennent guéris les six journalistes guinéens… 

Print Friendly, PDF & Email

La presse est l’une des couches socioprofessionnelles les plus touchées par la pandémie de Covid-19 en Guinée. Il y a deux semaines, il ne se passait pas un seul jour sans qu’un journaliste ne soit déclaré positif au virus de corona.

Aboubacar Diallo (Espace/Mosaiqueguinee), Mamadou Oury Diallo (Gangan tv), Mohamed Mara (Espace), Boubacar Sanso Barry (ledjely), Lamine Mognouma Cissé (Dijigui fm/Mosaiqueguinee) et Madame Moussa Yéro Bah (Espace) nous reviennent après s’être battus corps et âmes contre l’ennemi invisible. Ils ont été en guerre et s’en sont sortis indemnes.

A ce jour, quelques-uns seulement restent dans leurs lits d’hôpital mais les informations qui filtrent du CTE de Donka sont prometteuses. C’est le cas d’Oumar Camara, journaliste à la Radio Nostalgie.

Tomber malade d’une pandémie qui tue des centaines de milliers de personnes à travers le monde et de surcroît dans un pays où le système sanitaire est faible, est le pire sort qui peut arriver à quelqu’un. Mais quand on guéri, c’est un miracle. Ceux qui sont guéris du Covid-19 en Guinée sont des durs à cuire. Cette expression peut paraître galvaudée, mais dans le cadre de notre pays, elle est juste puisque, dans les autres pays le stress, la trouille, la psychose tuent plus que le virus.

Alors chapeau à tous ceux qui ont pu sortir guéris, et courage à ceux qui sont encore alités au centre de traitement de Donka et paix à l’âme de ceux qui en sont morts.

Thierno Sadou Diallo 

+224 626 65 65 39

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!