Covid-19. Kindia : le premier cas positif admis au CREMS sort guéri, 2 autres sous traitement

Print Friendly, PDF & Email

Le premier cas positif du Covid-19 admis au centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et des soins médicaux de Kindia (CREMS) a été déclaré guéri lundi 20 avril 2020 par les responsables sanitaires. Ce patient venant de la préfecture de Télimélé a rejoint sa famille avec la joie dans l’âme.  Après ce premier succès du CREMS, 13 autres cas testés positifs à Conakry ont été reçus samedi 18 avril 2020 par cette unité de traitement de Covid-19 située à Pastoria.

C’est au début de ce mois d’avril que le centre de recherche en épidémiologie microbiologie et des soins médicaux-CREMS en abrégé, recevait son premier cas positif au nouveau coronavirus. Après une prise en charge intense, ce malade du Covid -9 a recouvré sa santé avant de rejoindre sa famille dans la préfecture de Télimélé, explique Dr Thierno Idy Sow médecin au centre de traitement épidémiologique à l’hôpital régional Alpha Oumar Diallo de Kindia.

« Pour ce qui concerne le premier cas positif qu’on a reçu ici au Centre de traitement épidémiologique-CTEPI, il y’avait 5 cas qu’on a testés et un venant de Télimélé a été dépisté positif. Ce cas positif on l’a envoyé au centre de recherche en épidémiologie microbiologie et des soins médicaux, il a été pris en charge. Après 7 jours, on a refait son second test qui était négatif. Le protocole voudrait qu’après ce deuxième test, il faut attendre les 48 heures encore pour tester à nouveau et si ce troisième teste de 48 heures est négatif en ce moment on peut libérer le malade. C’est ce qui fut fait pour ce cas. Il est sorti guéri et il a retrouvé sa famille du côté de Télimélé » explique-t-il.

Ce week-end, 13 autres personnes testés positifs à Conakry, ont été reçus au CREMS de Kindia. Parmi eux, seulement 2 ont été testés à nouveau positifs ajoute Dr Thierno Idy Sow. « Pour ce qui concerne toujours le CREMS de Kindia, on a reçu aussi 13 autres cas qui ont été testés positifs à partir de Conakry mais pas le même jour. Quand ils sont arrivés, on a refait leur test et il s’avère qu’ils étaient tous négatifs sauf deux cas. On va toujours suivre le protocole de prise en charge. Pour le moment, ils sont tous au CREMS, nous allons continuer à les suivre, si les tests qui restent seront négatifs, ils pourront sortir pour rejoindre leurs familles mais pour le moment, ils sont tous au centre de recherche en épidémiologie microbiologie et des soins médicaux » ajoute-t-il.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!