Covid-19 : la BAD offre un don d’équipements d’une valeur de plus de 6 milliards 336 millions à la Guinée à travers le PERSIF

Print Friendly, PDF & Email


Dans le cadre de l’appui aux pays touchés par Ebola, le groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) à travers le Projet de Fonds d’investissement Social de relance post Ebola (PERSIF) a procédé à la remise d’un lot d’équipements pour 10 centres de traitement épidémiologique (Ctépi) aux autorités guinéennes. Il s’agit d’appareils capables d’assister les personnes souffrant d’insuffisances respiratoires, de traiter le trouble du rythme cardiaque ou, dans des cas extrêmes, de sauver la vie des patients atteints de graves complications respiratoires. La cérémonie de remise de ces équipements a eu lieu ce mercredi 24 novembre dans l’enceinte du centre de traitement épidémiologique de Nongo.


C’est un don composé de 50 lits mobiles, 50 manodetenteurs, 10 aspirateurs de mucosités, 10 appareils respirateur, 60 porte-sérums, 500 oxymétries, 50 moniteurs multiparamétriques, 1000 masques à oxygène, 30 concentrateurs d’oxygène, 10 défibrillateurs, 50 chariots d’urgence, 900 bouteilles d’oxygène médical, 1000 lunettes à oxygène et 500 masques à oxygène haute concentration. Selon Mohamed Diaby coordonnateur national du PERSIF, il s’agit d’un appui important en ce sens qu’il permettra de corriger le déficit des districts sanitaires en équipements de pointe« On peut se douter de l’importance de cet appui, parce que une épidémie comme covid affecte les capacités respiratoires de bien des patients, donc le projet est intervenu par la mise à disposition d’unité de réanimation composée de plusieurs intrants, des équipements de pointe. Ces équipements, tous réunis vont permettre à 10 districts sanitaires à l’intérieur du pays, des districts qui sont privés de cela pendant que le besoin est encore pressant, donc le projet est intervenu, le projet corrige un gap. Le gap portant sur l’absence d’appareils devant assister les personnes dans le besoin de bénéficier d’appareils respirateurs », a-t-il expliqué.


Pour le ministre de l’économie, des finances et du plan, le ministre Gouvernemeur de la BAD en Guinée Dr Lanciné Condé, ces équipements contribueront non seulement à sauver de nombreuses vies mais également à accélérer la sortie de la Guinée du Covid-19.

« Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 à travers la mise en œuvre du projet  social et de relance post Ebola (PERSIF) qui a été restructuré pour libérer des ressources utiles avec l’apport de la Banque Africaine de Développement que nous saluons pour cette flexibilité très appréciée. Initialement c’était un projet de lutte contre Ebola qui a été restructuré pour libérer des ressources qui nous ont permis de faire face à la pandémie Covid-19. Donc cette flexibilité doit être soulignée et la BAD doit être remercié. Nous fondons l’espoir que ces équipements pour 10 centres de traitement épidémiologique, dont nous faisons aujourd’hui la remise, sauveront de nombreuses vies et contribueront à l’accélération de la sortie espérée de la pandémie qui est humainement et économiquement éprouvante », a-t-il souhaité.
Assurant de tout mettre en oeuvre pour que ces équipements servent à soulager nos malades dans nos centres de prise en charge de la COVID-19, Dr Mariama Ciré Camara de la Direction générale de la santé familiale qui a représenté le ministre de la santé, s’est réjoui de l’acquisition de l’acquisition de ce don équipements« Ces Equipements de pointe en faveur de 10 Centres de traitement épidémiologiques viennent renforcer les capacités de nos structures de prise en charge de la COVID-19.

D’une valeur estimėe à six milliards trois cent trente-six millions soixante-dix-neuf mille trois cent deux francs guinéens hors taxes (6 336 079 302 GNF), ces équipements arrivent à un moment ou nos indicateurs de riposte contre cette pandémie sont très encourageants, mais nous devons encore redoubler d’efforts pour maintenir le cap en vue d’un contrôle contrôle efficace de la maladie dans notre pays. C’est en cela que je me réjouis de l’acquisition de ces équipements de pointe destinés surtout aux différentes unités de réanimation », a-t-elle déclaré.
Rappelons que le projet PERSIF vise à améliorer la résilience des communautés touchées par les épidémies.
Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.