Covid-19 : la MAOG vole au secours des veuves et pères de famille sans emploi…

Print Friendly, PDF & Email

La Plateforme la maison des Associations et ONGs de Guinée, a procédé ce dimanche 30 août 2020 à la remise des dons aux femmes veuves et certains pères de famille sans emploi. Ce don est composé de sacs de riz, de sucre, de bidons d’huile, des masques, de cartons de savon et d’eau de javel pour un coût total de 10 mille euros…

Pour la circonstance, le coordinateur national de la Maison des Associations et ONGs de Guinée, a indiqué que la maison des Associations intervient souvent dans le domaine humanitaire.

« Le don est composé d’un sac de riz, d’un sac de sucre, d’un bidon d’huile, des masques, d’un carton de savon et de l’eau de javel, parce que nous avons estimé qu’il ne s’agit pas de faire de petits dons que les gens utiliseront en un ou deux jours. Donc s’il faut accompagner nos concitoyens, il faut le faire sur de longues durées avec des denrées alimentaires. Cette initiative concerne 5 jeunes dames qui ont exprimé le besoin et qu’il fallait apporter le soutien à ces familles en ces moments très difficiles de cette pandémie. Donc la maison des Associations a juste assuré le volet mobilisation sociale et la mise en place de tout ce qui dispositif de notre organisation », a fait savoir M. Lansana Diawara.

Pour cette première remise, 30 familles ont bénéficié de ce geste.

« Nous avons ciblé les femmes veuves et certains pères de famille sans emploi. Et aujourd’hui ce sont 30 familles qui ont bénéficié. Les partenaires ont mobilisé un montant de 10 mille euros pour la remise d’aujourd’hui et d’autres actions qui sont prévues », a fait remarquer le coordinateur national de MAOG.

Pour la donatrice Fatoumata Binta Diallo, elle a précisé que l’objectif de cette remise est de « donner des kits sanitaires et des denrées alimentaires pour les aider contre la lutte de la Covid-19 en Guinée mais surtout de les sensibiliser parce qu’on pense que mettre les denrées à leur disposition c’est bien mais il faut qu’ils sachent c’est quoi la maladie. Donc, on a déjà eu à faire la première action en avril et on a réussi à aider un peu plus de 150 familles et on a aidé le corps médical. Et on a mis à leur disposition 3mille masques chirurgicaux à travers le mouvement “Un masque, un médecin”. Maintenant, c’est notre deuxième action où on a 30 bénéficiaires donc 30 familles. Ils ont un sac de riz, de sucre, du savon et de l’eau de javel. On a fait tout ça à travers notre public super qui nous a assisté et aidé. Ce sont eux qui nous ont aidés à récolter 10 milles euros. »

Ces braves femmes donatrices ne comptent pas s’arrêter là, a fait remarquer Fatoumata Binta Diallo.

« Nous allons continuer et on ne va pas s’arrêter là. Nous comptons aller dans d’autres secteurs et on essaie d’aider la population du mieux qu’on peut. Nous sommes intéressées à s’aventurer dans d’autres secteurs dans tout ce qui concerne le droit de la femme et le droit des enfants. En ce moment même, on essaie d’assister une jeune fille qui a une tumeur et qui bénéficie de l’aide médicale à Dakar. On essaie d’aider cette jeune fille pour les frais médicaux. Et aussi, on a une organisation qui aide à organiser une sorte de structure éducative qui aide les jeunes enfants qui ne vont plus à l’école à cause de la pandémie », a-t-elle précisé. 

Aminata Soumah, bénéficiaire au quartier Kissosso dans la commune de Matoto se dit très contente pour cette remise des denrées alimentaires.

« Je suis très contente aujourd’hui d’avoir reçu ces denrées alimentaires parce que, c’est un moment très chaud chez nous. Et je prie Dieu qu’il continue à bénir cette structure qui nous a assistées dans cette crise sanitaire », dira-t-elle.

Yaya Drame de retour à Chypre/Journaliste à Mediaguinee 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.