Covid-19 : l’ANSS tente une nouvelle approche de communication

Print Friendly, PDF & Email

La cellule de communication de l’Agence nationale de sécurité sanitaire(ANSS) en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) a organisé ce samedi, 29 août, une rencontre d’échange avec des journalistes.

C’était dans les locaux d’un réceptif hôtelier de Conakry en présence de plusieurs cadres techniques de l’ANSS, de l’UNICEF et de l’OIM en Guinée. L’objectif de ladite rencontre vise à faire le point sur les rôles des hommes de médias dans la riposte contre la Covid-19 en Guinée.

A cette occasion, Jean Traoré de l’unité communication et médias à l’ANSS a indiqué que cette journée de réflexion a été organisée pour faire le point sur ce qui a été fait et ce qui est à améliorer afin d’orienter la communication pour permettre aux populations d’avoir des bonnes informations.

« Les médias sont nos partenaires traditionnels dans la mise en œuvre de toutes nos communications de riposte depuis le 12 mars, date à laquelle le premier cas de Covid-19 a été notifié.  C’est pourquoi, cette initiative aidera nos populations de prendre des décisions adéquates pour se protéger et protéger leurs proches. »

S’agissant du déroulé de la rencontre, il a tenu à préciser que « nous avons eu le temps de les écouter (les journalistes Ndlr) et par la suite, nous avons compris que nous devons ici à l’ANSS faciliter ces journalistes pour qu’ils puissent mieux faire leur travail.  En ce qui les concerne, ils doivent renforcer dans leurs rédactions, les émissions de santé et mettre un accent sur la connaissance de la maladie. Notamment, les moyens de prévention, de contamination et surtout les conduites à tenir lorsque quelqu’un est exposé. »

Plus loin, il dira que « nous avons relevé plus de 6400 articles publiés en ligne mais dont les contenus sont beaucoup plus basés sur la communication concernant les données journalières et en plus, la couverture des dons. Mais, il y a peu d’articles sur la connaissance de la maladie, moyens de prévention, les conduites à tenir, les informations utiles qui peuvent permettre aux gens de prendre des décisions pour s’orienter dans un centre de traitement ou de porter correctement leurs masques. D’où l’importance de cette présente rencontre pour camper cette situation et permettre de façon améliorée à réorienter la communication pour mieux aider les populations concernées. »

 

Youssouf Keita

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.