Covid-19 : le centre artisanal de N’Zérékoré subit de plein fouet les conséquences de la pandémie

Print Friendly, PDF & Email

Depuis l’apparition du Coronavirus dans le pays, plusieurs activités restent aujourd’hui au ralenti. C’est le cas des artistes du centre artisanal de N’Zérékoré qui tirent le diable par la queue pour subvenir à leurs besoins.

Rencontrés par notre rédaction, ces artistes n’ont pas caché leur situation qui résulte de l’apparition du Coronavirus.

« Cette maladie nous a bloqués totalement. Aujourd’hui, il n’y a presque pas de clients comme vous le constatez maintenant. Nous, nos marchandises pour la plupart, ce sont les étrangers qui viennent. Et depuis que le Président a décidé qu’aucun avion ne doit atterrir sur le tarmac de Gbessia, notre situation s’est fortement dégradée. Je dirai que nous sommes les plus touchés » s’est lamenté Mohammed Farafina Condé.

Malgré ce contexte difficile et particulier, d’autres artistes pensent qu’ils sont contraints aujourd’hui de juste passer la journée à leur lieu de travail.

« On vient passer la journée ici depuis l’apparition de la maladie sans rien. Mais quoi faire ? On est obligé de continuer à produire peut-être ça ira. Sinon le gouvernement dans son plan de riposte devrait penser aux artistes. Sinon à cette allure, les choses sont compliquées chez nous. On demande l’aide de l’État » a plaide Fodé Kourouma.

En attendant que cet appel tombe dans de bonnes oreilles, les artistes réunis au centre d’exposition artisanale de N’Zérékoré traversent une période très difficile liée au Covid-19.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’Zérékoré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!