Covid-19 : le CNOSCG lance une autre campagne de sensibilisation et de distribution de masques pour stopper le virus

Print Friendly, PDF & Email

Le Conseil National des organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSC-G) a procédé ce mercredi 18 août 2021, au rond-point de la Tannerie, dans la commune de Matoto, au lancement de sa campagne de sensibilisation et de distribution de masques sanitaires aux populations des cinq communes de Conakry et environs. Une initiative qui intervient suite à la flambée du Covid-19 et dont le but est de rompre la chaîne de contamination en République de Guinée.

Ces masques, au nombre de deux millions et destinés aux populations démunies, ont été offerts par le Président de la République à l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS) avant d’être mis à la disposition du CNOSCG pour être distribués.

Sous une pluie battante, des jeunes appelés Brigadiers sanitaires, ont distribué des centaines de masques à plusieurs automobilistes et passants rencontrés pour freiner la propagation du virus.

Selon Gabriel Haba, chargé de communication du CNOSCG, dans les quartiers, le respect des mesures barrières n’est plus effectif.

« Le constat est que dans les quartiers, le respect des mesures barrières n’est plus effectif comme avant. Dans les quartiers, les gens ne portent plus les masques. Dans les quartiers, les gens ne se lavent plus les mains avec de l’eau de Javel. Donc, ces pratiques sont en train d’être abandonnées par les populations. Le CNOSG a reçu 2 millions de bavettes pour cette première phase, qu’on doit distribuer. Mais on doit aussi sensibiliser les populations, leur expliquer les dangers liés à cette maladie de COVID-19. Nous avons une grande quantité qui est acheminée dans les communes. Il y a 102 quartiers qui ont déjà reçu leurs lots de bavettes. Nous avons 10 brigadiers sanitaires par commune qui, en collaboration avec les chefs de quartier et les chefs de secteur, doivent procéder à la distribution des bavettes dans les familles. Chaque famille doit recevoir une quantité en fonction du nombre de personnes qui se trouvent dans la famille », a-t-il expliqué.

Quant au maire de la commune de Matoto, Mamadouba Tos Camara, qui était présent sur les lieux du lancement, il indiquera que cette sensibilisation permettra aux citoyens de comprendre l’importance du respect des mesures édictées.

« Je sais qu’il y a des citoyens qui sont réticents mais je pense qu’avec cette sensibilisation, les gens comprendront qu’il faut impérativement respecter les mesures édictées par les services soignants. On va vous accompagner sur toute la ligne. Nous allons alerter non seulement les différents responsables dans les quartiers, afin qu’ils vous accompagnent, pour que les citoyens comprennent, qu’il faudrait que chacun s’y mette pour couper la chaîne de contamination dans notre pays. Au nom du conseil communal, je vous rassure que l’autorité est là pour vous, et on ne ménagera aucun effort pour vous accompagner. Je suis entièrement à votre disposition. Et dans les jours à venir, rassurez-vous que vous ne serez pas seuls sur le terrain. Vous aurez beaucoup de gens qui vont vous accompagner afin que ce processus soit vraiment pérennisé », a-t-il souhaité.

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.