COVID-19 : le gel hydroalcoolique Bactigel coûte les yeux de la tête à Boké

Print Friendly, PDF & Email

Depuis l’apparition de la maladie du Covid-19, le prix du flacon ou tube des désinfectants ou bactigel mains varie entre 75, 80 et 150 mille francs guinéens dans les pharmacies de la commune urbaine de Boké.

A Boké, les revendeurs de ces désinfectants sont hostiles à toute négociation liée à une diminution des prix qu’ils fixent selon le volume du produit.

Face à cette montée vertigineuse du prix des désinfectants, les nécessiteux préfèrent se procurer d’eau de javel ou du chlore actif dont les prix semblent plus abordables.

« 80.000 ou 150.000 GNF, c’est la dépense de plusieurs jours en cette période cruciale de la crise sanitaire. D’ailleurs, on préfère acheter d’eau de javel pour pouvoir économiser le peu d’argent que nous disposons… » s’est lâché un père de famille en besoin.

Pis ! Les vendeurs ambulants aussi vendent au même prix que les pharmaciens. 

Que faire ?

Mamadouba Camara, Boké

1 Commentaire
  1. Ansoumane conde 1 mois il y a
    Repondre

    Oui je valide, j’ai acheté 1 boîte à 80.000

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.