Covid-19 : le gouverneur de Labé ne figure pas parmi les 22 contacts du cas positif (DPS)

Print Friendly, PDF & Email

Depuis 24 heures une véritable psychose s’était emparé de la commune urbaine de Labé. Tout est parti de la confirmation d’un cas positif au Covid-19 par l’ANSS. Selon nos informations, il s’agit d’un représentant de l’Unicef du nom d’Ibidor, qui était venu à Labé dans le cadre d’une formation qui s’est tenue dans la salle des réunions du gouvernorat de la Cité de Karamökö Alpha. De retour à Conakry, le cadre de l’institution onusienne a été déclaré porteur du virus. Et d’après le constat des responsables de la santé de Labé, il a drainé derrière lui 22 contacts.

« Un cadre d’une institution qui était là dans le cadre du travail, qui a eu à prendre des contacts et des rencontres avec certaines personnes, donc de retour à Conakry il a été testé positif. Donc depuis hier, on est en train de rechercher tous ses contacts, heureusement il nous a beaucoup aidé puisqu’il a fait une liste qu’il nous a envoyée. Donc en fonction de cette liste, on a évolué sur le terrain, effectivement on a retrouvé les 22 contacts. Donc à ce jour, on a commencé le suivi de ces 21 contacts, puisque le 22ème se trouve à Koubia, mais lui aussi il est déjà mis en quatorzaine », explique El Hadj Mamadou Hady Diallo.

A la question de savoir si le gouverneur figure parmi ces 22 contacts, le directeur préfectoral de la santé de Labé, répond par la négation.

« Vous savez que les contacts des contacts, sont différents des contacts étroits. Pour le moment, c’est quand un contact étroit est déclaré positif qu’on va parler des contacts des contacts. Pour le moment, les contacts des contacts sont exclus du suivi. Donc le gouverneur est exclu du suivi. Vous savez quand un événement sévit, les gens racontent tout, mais je vais vous dire que le gouverneur est contact d’un contact direct, donc nous, on ne fait pas le suivi d’un contact d’un contact. Le gouverneur est la première personnalité d’ici, si un missionnaire arrive, il va de soi qu’il va recevoir les missionnaires. Mais des dispositions sont prises si des missionnaires arrivent pour se rassurer s’ils sont testés à Conakry avant de bouger. Si tel n’est pas le cas, on les retourne à Conakry même s’ils ne sont pas malades », rassure le DPS de Labé.

Dans la foulée, notre interlocuteur demande aux citoyens de Labé de ne pas céder à la panique car tous les 22 contacts ont été identifiés et mis en quatorzaine. 

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.