Covid-19 : le Japon offre des équipements médicaux à la Guinée d’une valeur de 25 milliards gnf

Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUE DE PRESSE– 24 juin 2021, Son Excellence Monsieur MATSUBARA Hideo, Ambassadeur du Japon en Guinée, Son Excellence le Médecin Général Rémy LAMAH, Ministre de la Santé, le Docteur Sakoba KEITA, Directeur Général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, et le Docteur Moussa KONATE, Directeur Général de la Pharmacie Centrale de Guinée, ont procédé à la remise à la Pharmacie Centrale de Guinée d’équipements médicaux destinés à lutter contre la COVID-19.

Ce don de 300 millions de yens, soit environ 25 milliards de Francs Guinéens, a permis l’achat de 10 concentrateurs d’oxygène qui iront renforcer les centres de traitement des épidémies de Matam, Gbessia et Sonfonia. Suivront plus tard 10 nettoyeurs à ultrasons, 2 groupes électrogènes et 15 ambulances, qui seront déployées à Conakry et en régions. Ces équipements sont fournis par la JICS, Japan International Cooperation System.

Face à la crise de COVID-19, le Japon considère qu’il est indispensable de renforcer le système sanitaire de chaque pays, afin de lutter contre la pandémie à moyen et long terme. Ce don s’inscrit également dans le pilier de renforcement de la sécurité humaine de base de la coopération entre le Japon et la Guinée.

La lutte contre le COVID-19 est une entreprise mondiale. Ainsi, le Japon a déjà apporté un financement de 200 millions de dollars à l’Initiative COVAX, qui est une mutualisation des pays à hauts revenus permettant de fournir des vaccins aux pays en développement. A cet égard, la Guinée a bénéficié récemment de cette initiative, avec la fourniture de 194 400 doses de vaccins. Et, le 2 juin dernier, le Premier Ministre du Japon, Monsieur SUGA Yoshihide, a annoncé que le Japon apporterait à l’Initiative COVAX 800 millions de dollars supplémentaires, soit un total de 1 milliard cumulé.

En Guinée, d’autres financements ont déjà été accordés, pour la construction de l’Institut National de Santé Publique, pour un appui à la SEG en vue de poursuivre la fourniture d’eau potable aux habitants des centres ou à l’OIM et l’UNICEF pour améliorer les conditions sanitaires en régions.

Par ce projet, le Japon continue donc d’apporter son soutien aux efforts de la Guinée pour contribuer à éradiquer cette pandémie.

Amabassade du Japon en Guinée

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.