Covid-19 : le Ministère de la sécurité et de la protection civile reçoit un important lot de kits sanitaires 

Print Friendly, PDF & Email

Le ministère de la sécurité et de la protection civile a bénéficié ce vendredi 8 mai 2020 d’un important lot de kits sanitaires composé de bavettes, savons, seaux, thermoflashs, gel hydro alcoolique et de chlore. C’est un geste des institutions PNUD et Civipol Conseil. Offerts dans le cadre de la riposte contre la pandémie de Covid-19 ces kits sanitaires sont destinés aux unités d’intervention déployées sur le terrain en vue d’assurer leur protection et protéger la population.

Selon le secrétaire général du Ministère de la sécurité et de la protection civile, le PNUD a toujours été un partenaire privilégié de son département.

« Les policiers sont à l’avant-garde de cette lutte contre cette pandémie dans notre pays parce qu’elles ont été responsabilisées à maints égards par le Chef de l’État, le Président de la République Professeur Alpha Condé et aussi par Monsieur le Ministre de la sécurité et de la protection civile qui ont demandé à ce que les services de police et de protection civile fassent le maximum d’efforts dans la lutte contre cette pandémie. Donc à cela, il a dit pour assurer la protection il faut d’abord être protégé. Pour assurer la mise en œuvre des directives et instructions du Président de la République il faut d’abord donner l’exemple. Il y a beaucoup de choses qui font que les services de police sont en étroite collaboration avec les populations, qui comprennent les populations saines et les populations à risque. Donc en cela, il faut être protégé. Je suis très heureux donc au nom de la protection civile de recevoir cet important matériel qui va nous permettre de jouer le rôle qui est le nôtre », dira-t-il.

Pour Jean-Louis Burne coordinateur des opérations à Civipol Conseil, cette action s’inscrit dans le cadre de la composante police de proximité du programme d’appui à la réforme du secteur de la sécurité, des matériels en appui à la gestion sanitaire liée au Covid-19.

« Il s’agit 6 mille masques chirurgicaux. Il y a 6 mille paires de gants en nitrile pour les policiers du quotidien pour leur permettre d’assurer leurs missions opérationnelles avec un niveau de sécurité satisfaisant. Il y a également 50 thermoflashs qui permettent une prise de mesures instantanée de la température corporelle et du personnel régulière mais aussi pour les personnes qui rentrent dans les commissariats. 12 kilos de chlore qui pourront alimenter les kits sanitaires qui sont mis en place dans les différents services », précisera-t-il. Ajoutant que ces matériels sont destinés aux commissariats centraux de Conakry, Coyah, Dubréka et de la direction de l’OPROGEM afin de permettre la continuité des services publics malgré l’épidémie de Covid-19.

D’après le Général Ansoumane Bafoé Camara : « Pour mieux sécuriser la population il faudrait que la sécurité soit sécurisée et pour mieux lutter contre cette maladie il paraîtrait la meilleure façon c’est de se protéger. Il faut avoir les matériels de protection les masques, les gants, les thermoflashs, c’est ce qu’on vient de nous apporter. Nous n’avons plus rien à attendre pour protéger les citoyens et procéder à la vérification des applications des mesures prises par l’autorité suprême dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 », a-t-il conclu.

Maciré Camara 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.