Covid-19: le ministre Bouréma Condé lance la campagne communautaire de sensibilisation

Print Friendly, PDF & Email

La mairie de Dixinn a servi de cadre ce samedi 08 août 2020 à la cérémonie de lancement officiel de la campagne de sensibilisation et d’information contre la Covid-19 dans son volet mobilisation sociale et engagement communautaire. Une cérémonie présidée par le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Général Bouréma Condé, qui avait à ses côtés ses homologues de la Santé (médecin-colonel Rémy Lamah), de l’Information et de la Communication (Amara Somparé), des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique (Saïd Oumar Koulibaly). C’était en présence du Représentant de l’Unicef (M. Pierre NGom), de la représentante du chargé d’affaires de l’Ambassade des Etats-Unis (Minko Moreau Izetta), du DGA de l’ANSS (Dr Bouna Yatassaye), du DG de la RTG (Sékouba Savané), du Directeur de cabinet du Gouvernorat et des maires de Conakry, du Secrétaire général du MATD (Dr Yamori Condé), du Conseiller à la Gouvernance du MATD (M. Mohamed Sikhé Camara), du Conseiller juridique du MATD (M. Moustapha Kobélé Keïta), du Directeur national de la Décentralisation (M. Abdoulaye Kaba) et du Directeur national de l’Administration  du Territoire (M. Fadama Itala Kourouma).

Après le mot de bienvenue du maire de Dixinn, Mamadou Samba Diallo, qui s’est félicité du choix porté sur sa commune pour lancer officiellement cette campagne de sensibilisation et d’information contre la covid-19, les différents intervenants (ministres et partenaires techniques et financiers) ont tous insisté sur l’impérieuse nécessité de placer la sensibilisation et l’information au centre de la stratégie de riposte à la covid-19. L’on a rappelé à propos les tragiques événements de Womey, dans la région forestière, où, pendant l’épidémie d’Ebola, une délégation a été violemment prise à partie par les populations locales. L’on y avait déploré des cas de morts.

Grâce à un accompagnement technique et financier de l’UNICEF et de l’USAID, cette campagne va s’étendre sur 6 mois (Juillet-Décembre 2020) et mobilisera les acteurs locaux (élus locaux, administrateurs territoriaux, communicateurs traditionnels, les leaders religieux et d’opinion).

Dans son discours de lancement officiel de la campagne de sensibilisation, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Général Bouréma Condé, a déclaré : « Pour réussir le pari, nous devons redoubler d’efforts de réflexion, d’esprit de créativité, de vigilance de tous les instants, pour non seulement nous soumettre aux solutions médicales d’urgence, mais aussi respecter et faire respecter les mesures barrières de sécurité, en développant et en entretenant une campagne de sensibilisation aussi large que profonde. La campagne de sensibilisation sera vaste et diversifiée, couvrant les sept (07) régions administratives du pays et  la zone spéciale de Conakry, autour du thème : Campagne de Sensibilisation contre la COVID-19 : ‘’La riposte communautaire’’. C’est pourquoi l’engagement clair et volontaire des administrateurs territoriaux, des élus locaux, des jeunes, des chefs de famille, des Chefs traditionnels et des leaders religieux est primordial…» Il a tenu, au nom du Président de la République et du Premier ministre, à remercier sincèrement l’UNICEF et l’USAID pour leur soutien constant et diversifié au peuple de Guinée pendant qu’il a en a grand besoin. « J’exprime à l’endroit de la représentation de l’UNICEF en Guinée, à l’USAID à travers l’Ambassade des Etats-Unis, ainsi qu’aux autres partenaires la reconnaissance du gouvernement guinéen pour cet accompagnement précieux et les rassure de mener avec efficacité et efficience sur le terrain la conduite de ce projet pour l’atteinte des objectifs. », a-t-il ajouté, avant de déclarer lancée, la Campagne de Sensibilisation contre la COVID-19 :« La riposte communautaire ».

Service Communication du MATD

 

 

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.