Covid-19 : le MPL lance une activité de sensibilisation au marché de Matoto

Print Friendly, PDF & Email

Le Mouvement Panafricain des Leaders (MPL) en collaboration avec le réseau ‘’Femmes Leaders d’Influence’’ (FLI) a initié une campagne de sensibilisation ce lundi 20 avril 2020 au marché Matoto. L’essentiel de cette campagne a consisté à informer les populations sur les gestes barrières à appliquer afin d’éviter tout risque de contamination au Covid-19. Au nombre de 8 volontaires, ces jeunes, flyers en mains, ont sillonné le marché dans le but de toucher de plus près cette couche de la population la plus vulnérable.

Pour la circonstance, Fatoumata Kéita, présidente du MPL, en même temps coordinatrice du réseau FLI a expliqué le but de cette sensibilisation

« Nous sommes là ce matin, notamment le mouvement panafricain des leaders et Femmes Leaders d’Influence pour apporter notre pierre dans la lutte contre le Covid-19 parce qu’aujourd’hui la Guinée est très frappée. Plus de 500 cas confirmés de Covid-19 et 5 cas de morts, notamment de grandes personnalités, ce qui dit que l’heure est grave. Alors pour palier à cela, on a besoin de la participation de tous les fils et filles du pays. Nous, nous sommes en train de faire notre part en venant dans ce marché ici aujourd’hui, sensibiliser les femmes et les hommes qui travaillent ici au marché, les commerçants notamment pour leur dire que oui le Covid-19 existe réellement et c’est vrai et c’est une pandémie qui endeuille le monde entier et qu’il faut prendre au sérieux. Donc nous leur expliquons les mesures barrières à suivre notamment se laver les mains, éviter les regroupements et toutes les mesures que l’OMS a recommandées. On peut dire qu’on a touché 1000 citoyens en comptant nos flyers qu’on a distribués. On a distribué 1000 flyers sur lesquels les mesures à suivre sont mentionnées. Il y a les images, même si tu ne sais pas lire tu peux voir l’image et comprendre ce que ça veut dire », a-t-elle précisé.

Appréciant l’initiative de ces jeunes volontaires, Fatoumata Lamarana Diallo du service communication et mobilisation sociale de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS) leur a tout de même soumis quelques recommandations.

« Les recommandations, c’est qu’ils doivent travailler avec les administrateurs des marchés pour planifier leurs activités et surtout voir les priorités parce que beaucoup de personnes ont envoyé des kits, il faut voir maintenant qu’est-ce-qui est demandé le plus. Quel est le besoin urgent au niveau du marché en accord avec l’administrateur du marché. La présidente va donc travailler avec l’administrateur et ils vont retravailler le projet en fonction », estime-t-elle.

Oumar Sidibé, administrateur adjoint du marché Matoto Parc a salué cette initiative de sensibilisation.

« Chaque mouvement qui vient à cause de cette maladie, nous allons accueillir à bras ouverts parce qu’il n’y a pas une autre lutte à l’heure-là sauf le Covid-19. Les marchés sont très difficiles à gérer. Tous les lieux de culte et de rassemblement ont été fermés sauf les marchés donc si on ne fait pas de sensibilisation dans les marchés ça ne pourra pas aller », a-t-il affirmé.

Pour répondre à la demande sur le terrain le Mouvement Panafricain des Leaders-MPL s’engage à offrir au moins 1000 masques à la prochaine sensibilisation.

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.