Covid-19: le réseau des femmes de l’intercentrale syndicale lance une campagne de sensibilisation contre la pandémie

Print Friendly, PDF & Email

Le réseau des femmes et des jeunes de l’intercentrale syndicale CNTG, USTG, ONSLG a officiellement lancé ce mercredi 16 septembre 2020 à Conakry, une campagne d’information et de sensibilisation sur la pandémie de COVID-19. Au cours de cette campagne, 100 cartons de savon Diama, 200 kits de lavage de mains et 600 masques seront distribués dans les mosquées, églises, marchés, centres de santé, écoles, ports de pêches etc.

Le tout a été possible grâce à l’accompagnement de la CSI AFRIQUE et l’agence du développement syndical Danoise. Makoura Onivogui, présidente du réseau des femmes syndicalistes de Guinée a expliqué l’objectif de cet appui. 

« Cet appui vise entre autres à sensibiliser les travailleurs et travailleuses de Guinée, les populations en général sous les dispositions édictées par le gouvernement en vue de réduire la propagation de la pandémie à travers des spots syndicaux et des débats télévisés. Ça nous permet aussi de sensibiliser les femmes travailleuses et les actrices de l’économie informelle, de produire des affiches afin d’informer et sensibiliser les travailleurs et travailleuses pour qu’ils veillent à ce que les services de protection sociale se poursuivent. Ça nous permet aussi de doter les structures syndicales de kits de lavage des mains, de concevoir des mesures de réponse syndicale aux crises en vue de leur efficacité et durabilité. Ces différentes activités doivent toucher essentiellement les femmes et les jeunes et doivent se dérouler en impliquant les comités de femmes et de jeunes durant une période de deux mois », précise-t-elle. 

Kader Aziz Camara, secrétaire général adjoint de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) a déclaré que la pandémie de Covid-19 est la pire crise jamais enregistrée dans le monde du travail. 

« Comme vous le savez, depuis le début de cette année, le monde entier vit un cauchemar sanitaire lié à la pandémie du Covid-19 qui n’épargne aucun pays ou presque avec les effets dévastateurs sur l’ensemble des activités humaines. Pour le monde du travail, c’est la pire des choses à laquelle il pouvait s’attendre car la pandémie fragilise le tissu économique et accroît la pauvreté dans plusieurs pays comme la Guinée. Face à cette situation, les efforts ont été engagés par les différents partenaires sociaux pour limiter les dégâts et surtout protéger la population. Ces efforts ont généré des résultats appréciables à certains endroits mais le constat général montre qu’il reste encore beaucoup à faire pour éloigner le danger de notre pays », conclut-il. 

Cette cérémonie est dédiée au lancement du programme dont les résultats attendus devraient renforcer davantage la capacité de riposte du mouvement syndical guinéen face à la pandémie de Covid-19.

Maciré Camara 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.