Covid-19 : les États-Unis offrent 588.510 doses de vaccin Pfizer à la Guinée pour lutter contre la pandémie chez les -18 ans

Print Friendly, PDF & Email

Pour aider le peuple de Guinée dans sa riposte contre la pandémie du Covid-19, l’Ambassade des États-Unis a procédé à la remise, jeudi 7 octobre aux autorités guinéennes, d’une quantité de 588.510 doses de vaccins Pfizer. Un type de vaccin destiné aux moins de 18 ans et dont la Guinée ne disposait pas encore pour la risposte contre la pandémie chez les tout jeunes. 

L’objectif donc de cette livraison permettra d’augmenter la disponibilité des vaccins COVID-19 et de soutenir les efforts de vaccination d’un large pourcentage de la population. 
Parmi les doses fournies, 186.030 sont fournies directement par le gouvernement américain à la population guinéenne. 402.480 doses supplémentaires sont données par les États-Unis par l’intermédiaire de COVAX. Selon Steven Koutsis, le chargé des affaires par intérim de l’Ambassade des États-Unis en Guinée cette importante remise a été faite sans aucune contrepartie des autorités guinéennes« Cette remise est très importante parce que c’est la première dose de Pfizer qui arrive en Guinée. Avec ça la Guinée pourra élargir le nombre de personnes éligibles au vaccin. Donc c’est très important car ça peut permettre d’aider beaucoup plus de personnes ici en Guinée. Nous sommes fiers de restés avec vous pour aider à la distribution de ces vaccins. C’est un don qui est fait par le peuple américain, sans contrepartie pour aider le peuple guinéen. Nous sommes fiers que ce soit nous les premiers à offrir ce genre de vaccins Pfizer. Je suis là avec les représentants des différentes agences des États-Unis, y compris les départements d’État, l’USAID, etc. Il faut que tout ceux qui sont éligibles soient vaccinés aussitôt que possible et suivent les recommandations de l’ANSS pour les sites de vaccination », a-t-il estimé.


Au nom du secrétaire général du ministère de la santé, Dr Sakoba Kéita, Directeur Général de l’Agence Nationale de Sécurité Sociale (ANSS) a remercié les autorités américaines pour ce geste magnanime
« Je me dois de remercier les partenaires de l’initiative COVAX et le gouvernement américain pour le don de cette importante quantité de vaccins Pfizer qui était tant attendu en Guinée pour le renforcement de l’état immunitaire du peuple de Guinée face à cette Covid-19. C’est la première fois que nous recevons des doses de cette catégorie de vaccins en Guinée et aujourd’hui c’est l’unique vaccin qu’on peut faire aux enfants de moins de 18 ans, c’est-à-dire de 12 à 17 ans. On avait eu des cas de Covid-19 parmis cette tranche d’âge mais on est resté sans armes parce que tous les vaccins qu’on avait étaient autorisés à être administrés aux plus de 18 ans. Donc c’est une très belle occasion pour nous de couvrir la rentrée scolaire pour les enfants de cette catégorie, principalement dans la ville de Conakry et à plus de 80% de nos malades. Donc vous comprendrez la joie du ministère de la santé à travers l’ANSS. C’est une nouvelle arme que nous possédons pour protéger les tout-petits qui manquait à notre dispositif de riposte contre la Covid-19. Une fois de plus merci au gouvernement américain, merci aux partenaires du plan COVAX, qu’ils soient là ou pas, qu’ils trouvent ici toute notre reconnaissance par rapport à tout l’appui qu’ils nous apportent pour pouvoir administrer ces vaccins aux enfants et à la population guinéenne », a-t-il remercié.


Notons que ce don de vaccins s’ajoute aux 6,5 millions de dollars que les États-Unis ont déjà fournis à la Guinée depuis le début de la pandémie de COVID-19.
Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.