Covid-19 : près de 500 Guinéens ont rejoint le pays depuis le début de la pandémie (min. AE)

Print Friendly, PDF & Email

Depuis la déclaration de la pandémie de Covid-19 en Guinée le 12 mars 2020, de nombreux Guinéens sont restés bloqués à l’extérieur du pays. Le gouvernement de tutelle, pour venir en aide à ses citoyens, a organisé des opérations de rapatriement.

Ce vendredi 10 juillet 2020, lors d’une conférence de presse animée ici à Conakry, le Ministre des affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger a tenu à préciser le nombre de Guinéens que son département à jusque-là réussi à ramener au pays.

« Vous l’aurez remarqué, plusieurs compatriotes ont rejoint le pays au cours des derniers mois. C’est le cas notamment des pays ci-dessous :

– Ethiopie : rapatriement de sept (7) compatriotes, le 8 mai ;

– Turquie : rapatriement de huit (8) compatriotes, le 2 mai ;

– Tunisie : rapatriement d’un premier groupe d’environ 140 compatriotes ;

– Egypte : rapatriement de douze (12) compatriotes (principalement des stagiaires) ;

– Koweït : rapatriement de cinquante-quatre (54) compatriotes, le 22 mai (essentiellement des femmes) ;

– Niger : rapatriement d’un premier groupe de 44 migrants, le 15 juin 2020, suivi d’un second groupe le 09 juillet 2020. Cette opération est menée avec l’appui de l’OIM.

– Sénégal : rapatriement d’environ deux cents (200) personnes à travers deux vols spéciaux les 4 et 5 juillet 2020 », a expliqué Mamady Touré, ministre des affaires étrangères.

Par ailleurs ces opérations vont continuer dans le but de permettre à des centaines d’autres Guinéens bloqués à l’extérieur de rentrer au bercail.

 « Dans les prochains jours et prochaines semaines, le Ministère dont j’ai la charge, va poursuivre les opérations de rapatriement de nos compatriotes, et continuera d’apporter toute l’assistance du Gouvernement à nos compatriotes.

En ce qui concerne les rapatriements, les démarches sont très avancées pour les pays ci-après :

– Le Sénégal, où la date d’arrivée de la seconde vague sera indiquée dans les prochains jours (200 personnes sont concernées par cette opération) ; 

– La Tunisie, où la date d’arrivée sera indiquée dans les prochains jours (environ 130 personnes sont concernées par cette opération). 

Il faut préciser que pour ces deux pays, nous avons déjà signé les contrats avec les avionneurs. La date de rapatriement sera fixée en fonction des possibilités d’accueil et de prise en charge des services sanitaires. 

– Le Maroc, où la date d’arrivée sera fixée dans les prochains jours.

– Le Niger, où la date d’arrivée de la dernière vague de migrants sera fixée en coordination avec l’OIM.

Par ailleurs, il convient de souligner que le Gouvernement a apporté une assistance financière à nos compatriotes en France, aux Etats-Unis et au Sénégal.

Des démarches sont également en cours pour élargir cette assistance à d’autres pays, où nos compatriotes font face à des situations de vulnérabilité. Aussi, nous avons répertorié une liste de pays où nous recensons des cas isolés de compatriotes en difficultés. Le Gouvernement met tout en œuvre pour leur apporter l’assistance nécessaire », a conclu le chef de la diplomatie guinéenne.

Thierno Sadou Diallo

+224 662 76 75 74

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.