COVID-19: quatrième mise en quarantaine pour le président Masisi du Botswana

Print Friendly, PDF & Email

Le président du Botswana, Mokgweetsi Masisi, a été une nouvelle fois envoyé en isolement, selon une déclaration officielle publiée jeudi par la présidence sur son compte Twitter.

“Le cabinet du Président a le regret de vous informer… l’auto-isolement immédiat de son Excellence le Président et de certains de ses proches”, lit-on dans un communiqué signé par Andrew Sesinyi, responsable de la communication gouvernementale.

Selon le communiqué, un cas positif de coronavirus avait été confirmé la veille “chez l’un des fonctionnaires proches” du chef de l’État.

C’est la quatrième fois que le président Masisi, 57 ans, est mis en quarantaine depuis le début de l’année.

Il avait d’abord été mis en quarantaine en mars, à son retour d’un voyage en Namibie voisine où il avait pris part à la cérémonie d’investiture du président Hage Geingob.

Il a de nouveau été placé en quarantaine en avril, après la confirmation d’un cas positif parmi le personnel du Parlement, où il s’était rendu pour expliquer la nécessité de déclarer l’état d’urgence sanitaire.

Sa troisième quarantaine remonte au mois de mai, après un voyage au Zimbabwe pour une réunion de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), selon l’agence de presse sud-africaine IOL.

Le président Masisi est régulièrement testé lors de chaque incident et il n’est pas porteur du coronavirus.

Le Botswana, un pays d’Afrique australe de 2,5 millions d’habitants environ, a confirmé à ce jour 227 cas positifs de coronavirus, dont 1 décès.

Source : VOA

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.